Olivier de Maison Rouge

 

N°95 – Juillet 2018 – Les hommes de l’ombre de la guerre économique, entre puissance et influence : le décryptage de Nicolas Moinet

Enfin un ouvrage consacré aux combattants de l’ombre de la guerre économique ! Considérés comme des soldats d’élite voire des seigneurs au sein des plus grandes puissances mondiales, ils sont en France ignorés, incompris, voire méprisés tant par l’université que par les grands patrons ou les politiques. Professeur des universités au profil atypique et praticien reconnu de l’intelligence économique (IE), Nicolas Moinet leur rend hommage en contant leur saga depuis trente ans : Les sentiers de la guerre économique – L’école des nouveaux « espions » (VA Editions, 2018). Chefs d’entreprise, chercheurs, journalistes d’investigation, fonctionnaires, étudiants en IE, experts en guerre informationnelle… leurs profils sont variés mais leur détermination reste la même : faire gagner la France dans la guerre économique qui fait rage à l’échelle planétaire.  Lire la suite

 

N°81 – Mars 2017 – Penser l’influence dans les rapports de force de la guerre économique : de la compétition aux manœuvres criminelles

Les habits neufs de l’impérialisme : tel est le titre du dossier proposé ce mois-ci par la revue Sécurité globale. Dans cet ensemble, il m’a été demandé d’intervenir sur le thème Penser l’influence dans les rapports de force de la guerre économique : de la compétition aux manœuvres criminelles. Comme vous pourrez le constater dans les pages qui suivent, l’influence, comme Janus, offre deux faces, l’une positive, l’autre négative. Et la frontière est parfois ténue entre la volonté de remporter une bataille économique et l’utilisation proprement mafieuse des moyens qu’offre la guerre de l’information. Où s’arrête la compétition ? Où commence le crime ? Lire la suite

 

N° 78 – Décembre 2016 : Une identité puissante, clé de la communication d’influence

« Une identité puissante, clé de la communication d’influence » est le titre d’une contribution que j’ai signée dans le dossier réalisé par le Syndicat français de l’intelligence économique – Synfie, wwww.synfie.fr, sous la direction d’Olivier de Maison Rouge, « Peser sur son environnement concurrentiel : influence, réputation, communication ? »

Bruno Racouchot, directeur de Communication & Influence

Télécharger le document

 

N° 74 – Juin 2016 – Droit et renseignement, guerre économique et jeux d’influence : le décryptage d’Olivier de Maison Rouge

Docteur en droit, diplômé de Sciences-politiques, Olivier de Maison Rouge est avocat d’affaires et spécialiste du droit de l’intelligence économique. Il vient de publier Le droit du renseignement, renseignement d’Etat, renseignement économique (Lexis Nexis, 2016), suite logique de son ouvrage précédent, Le droit de l’intelligence économique, patrimoine informationnel et secrets d’affaires (Lamy, 2012). Lire la suite

 

17 décembre 2014 – La guerre économique est bel et bien là

« La paix est un souhait, la guerre est un fait ». C’est par un éditorial choc que Pascal Gauchon, rédacteur en chef de Conflits, revue de géopolitique aussi audacieuse que sérieuse – www.revueconflits.com – ouvre le dossier de la guerre économique. Normalien, directeur de la collection Major destinée aux grandes écoles (PUF, Presses universitaires de France), cofondateur du Festival de géopolitique de Grenoble, Pascal Gauchon a regroupé de multiples contributions pour ce numéro hors-série qui ne pratique pas la langue de bois. Christian Harbulot, directeur de l’Ecole de guerre économique et l’un des pionniers de l’intelligence économique, explique ainsi clairement que pour avoir un devenir, encore nous faut-il réapprendre à penser en termes de puissance. La guerre économique est à ses yeux « l’expression extrême des rapports de force non militaires. Si l’on essaie de hiérarchiser les rapports de force, les deux qui me paraissent les plus importants dans l’histoire de l’humanité tiennent à la guerre et à l’économie. Cela ne veut pas dire qu’il n’en existe pas d’autres – culturels, religieux, diplomatiques… Mais ce sont ces deux formes de guerre qui comptent le plus si l’on regarde l’histoire longue, les autres passent au second plan, sont moins lourdes. » Lire la suite

 

N°48 – Octobre 2013 – Les avocats, acteurs économiques d’influence

En septembre, la revue ACE – Avocats conseils d’entreprises – m’a très aimablement ouvert ses colonnes pour réfléchir sur le rôle des avocats dans la mise en œuvre de stratégies d’influence. Hier ignorée, l’intelligence économique commence à gagner ses lettres de noblesse dans le monde des avocats. Et l’on ne peut que s’en réjouir. De fait, depuis l’affaire Snowden, les choses bougent. Le discours jugé paranoïaque hier est maintenant perçu comme exact et prémonitoire. Aujourd’hui, on perçoit mieux et surtout positivement, les concepts de veille concurrentielle, de sécurité économique, d’influence et de préservation des intérêts vitaux des entreprises. Ces éléments constituent autant de priorités car ils signent dans les faits la volonté française de maintenir son rang de grande puissance économique et technologique dans un monde de concurrence où tous les coups sont permis. Lire la suite

  • Invités :

  • Mots-clefs

  • Infothèque