Alain Bauer

 

N° 58 – Septembre 2014 : Idéologies, communication et terrorisme dans le jeu complexe des relations internationales : le décryptage d’Alain Bauer

La menace terroriste est aujourd’hui omniprésente et polymorphe. Sa portée se trouve amplifiée par la croissance exponentielle des moyens de communication qui raccourcissent le temps et l’espace. Décapitations et mutilations sont mises en scène pour provoquer l’effroi et choquer, donc faire passer un message. À l’heure où l’inquiétude croît, il nous a semblé utile de demander à Alain Bauer, professeur de criminologie au Conservatoire National des Arts et Métiers, ce qu’il en pensait, puisqu’il vient de signer récemment, avec Christophe Soullez – lui aussi criminologue – un ouvrage destiné au grand public intitulé Le terrorisme pour les Nuls (Éditions First). Lire la suite

 

N° 57 – Juillet 2014 – Risques criminels et communication d’influence : un colloque pour les entreprises au Sénat

Comme annoncé dans Communication & Influence n° 51, un colloque portant sur l’évolution des menaces pour les entreprises s’est tenu en janvier dernier au Sénat, sous l’égide de l’institut Jean Lecanuet. Bruno Racouchot, le directeur de Comes communication, y est intervenu sur le thème des opérations d’influence et de contre-influence à mettre en œuvre dans l’entreprise, soit pour prendre l’offensive, soit pour se prémunir face à des opérations de déstabilisation pouvant porter atteinte à ses intérêts, en particulier son image et son capital immatériel. Cette intervention vient d’être publiée dans la revue trimestrielle France Forum, qui nous a très aimablement autorisés à la reproduire dans nos colonnes. Lire la suite

 

N°51 – Janvier 2014 – Entreprises, risques criminels et communication d’influence : le décryptage de Xavier Raufer

Criminologue, docteur en géopolitique, Xavier Raufer est co-directeur du DRMCC, Département de recherche sur les menaces criminelles contemporaines de l’Université Paris II Panthéon-Assas et enseigne à l’international (Chine, Etats-Unis..). Pour lui, les menaces criminelles concernent désormais prioritairement les sphères économique et financière. Et donc l’entreprise. Dans l’entretien qu’il m’a accordé, Xavier Raufer présente le colloque organisé le 29 janvier 2014 au Sénat dans le cadre de l’Institut Jean Lecanuet. Plus particulièrement destiné aux entreprises, il s’intitule « Evolution des dangers et des menaces : ouvrons les yeux ». J’y interviens au nom de Comes Communication et de Communication & Influence pour expliquer comment la communication d’influence peut aider l’entreprise à contrer les actions de déstabilisation tout en optimisant son capital immatériel.

Bruno Racouchot, directeur de Communication & Influence

Télécharger ce document

Feuilleter sur Calaméo

 

28 mai 2013 – Pour être reconnue et influente, la sécurité privée doit apprendre à communiquer

Mardi 28 mai à l’Ecole militaire à Paris est présenté l’ouvrage Sécurité privée, enjeu public, réalisé sous la direction de Pierre Brajeux, Eric Delbecque et Michel Mathieu (Armand Colin, avril 2013). Préfacé par Alain Bauer, l’ouvrage a le mérite de ne pas s’enfermer dans les seules considérations techniques. Il aborde des questions qui intéressent non seulement les chefs d’entreprise mais aussi l’ensemble de ceux qui œuvrent dans la sphère de la communication, de l’influence et plus généralement des public affairs. Ainsi, en étudiant de près les modes opératoires de la nébuleuse des Anonymous, Eric Delbecque et Alain Juillet dissèquent les liens existants entre cyberattaques et communication. « Face à ces évolutions, soulignent-ils, le directeur sûreté d’une firme doit aujourd’hui franchir une étape importante. D’une fonction tactique, il est passé à l’exercice d’une mission stratégique. » Dans un chapitre intitulé « Sécurité privée : un secteur économique qui devra communiquer pour se consolider », Nicolas Arpagian enfonce le clou.  Lire la suite

 

N° 41 – Février 2013 – Guerre économique, temps durs et idées molles

Notre pays, qui dispose pourtant d’un fantastique potentiel en matière d’innovation et de créativité, se trouve aujourd’hui littéralement paralysé par la pensée convenue, qui inhibe au quotidien les raisonnements et les comportements. De fait, si nos entreprises veulent reprendre la main dans la guerre économique, elles doivent d’abord commencer par penser et agir autrement. Quand les temps sont durs, il faut en finir avec les idées molles. D’où le recours à l’influence.

Alain Juillet, ancien Haut Responsable à l’Intelligence économique auprès du Premier ministre, et Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, ont ainsi proposé à Ludovic François, professeur à HEC et directeur de la Revue internationale d’intelligence économique, une réflexion de fond portant sur les stratégies d’influence face à la pensée convenue. Elle montre en quoi l’influence constitue, pour les Etats comme pour les entreprises, une arme de choix dans la guerre économique.

Bruno Racouchot, Directeur de Communication & Influence

Télécharger le document

Feuilleter sur Calaméo

 

DOSSIER HORS SERIE N° 2 – Avril 2010 – Stratégies d’influence, le décryptage d’Alain Bauer.

Fin connaisseur des questions de sécurité, Alain Bauer est professeur de criminologie au Conservatoire National des Arts et Métiers. Il enseigne dans les plus prestigieuses institutions françaises et étrangères. Au cours de l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, Alain Bauer démontre le rôle majeur des idées dans les stratégies d’influence. Une analyse lucide, pragmatique, procédant à un incessant et fructueux aller-retour entre la réflexion et l’action.

Cités dans ce numéro : Raymond Aron, Alain Bauer, Louis Gallois, François-Bernard Huyghe.

Télécharger le document

Feuilleter ce document sur Calaméo

  • Invités :

  • Mots-clefs

  • Infothèque