Xavier Guilhou

 

N° 109 – Mars 2020 – Crise mondiale, jeux d’influence et affrontements géopolitiques : le décryptage de Xavier Guilhou

Ancien responsable de la DGSE dans les années 1980, puis fortement engagé dans la montée en puissance des opé­rations spéciales (COS) dans les années 1990, Xavier Guilhou est un spécialiste reconnu de la prévention des risques, de la gestion des crises et de l’aide à la décision stratégique. Il a ainsi participé à titre civil et militaire à plus d’une tren­taine de crises internationales et à plu­sieurs conflits sous mandats UE, ONU, OTAN. Docteur ès Lettres et Sciences humaines, fin connaisseur du monde de l’entreprise, Xavier Guilhou a mis sa vie durant son savoir-faire au service de la France, de sa diplomatie – notam­ment humanitaire-, de ses armées, et de son commerce extérieur. Lire la suite

 

21 décembre 2015 – Attentats, gestion de crise, influence du mainstream et déni de réalité

Xavier Guilhou est indéniablement depuis plus de  trente ans l’un des meilleurs spécialistes français en matière de prévention des risques, gestion des crises et aide à la décision stratégique. Dotée d’une solide expérience civile et militaire, il a accompagné de près et sur le terrain les plus grandes catastrophes mondiales, catastrophes naturelles comme l’ouragan Katrina, crises sanitaires ou encore crises financières majeures. Spécialisée dans l’Intelligence territoriale, Comprendre & Entreprendre, la Lettre de l’EM Normandie, a eu la bonne idée de l’interroger au lendemain des attentats du 13 novembre à Paris. Au-delà des aspects techniques de la lutte contre le terrorisme, Xavier Guilhou explique comment, par aveuglement le plus souvent, nous nous retrouvons paralysés mentalement. Subjugués par la force des idées en vogue – du mainstream – nos élites dirigeantes font un déni de réalité. Ne pouvant  et/ou ne voulant admettre le réel, elles se condamnent à l’impuissance. Les terroristes gagnent ainsi sur tous les tableaux : ils usent brutalement du hard power sachant dans le même temps que nous sommes mentalement prisonniers de nos propres schémas mentaux de représentation du monde, autrement dit sous influence…  Lire la suite

 

28 janvier 2015 – Erreurs de représentation et pilotage des crises : pour Xavier Guilhou, l’inconcevable n’est jamais impensable

Notre billet du 12 janvier dernier, Tuerie Charlie : violence et influence, action et communication, où nous présentions les travaux de deux experts du renseignement (Eric Denécé et Xavier Guilhou), a bien été repris et commenté. Dans la même veine, il semble utile de présenter ici une autre analyse de Xavier Guilhou portant sur les erreurs mentales de représentation qui influent négativement le plus souvent sur le pilotage des crises. Cette approche qui s’intitule L’inconcevable n’est jamais impensable constitue le dernier chapitre d’un ouvrage collectif sorti tout récemment*. Premier mérite de Xavier Guilhou : sa lucidité et son refus de céder aux sirènes du fétichisme technologique : « La majorité des crises que nous avons à appréhender depuis quelques décennies sont ancrées dans nos modes de pensée, d’organisation et de pilotage des évènements. Nous nous  berçons souvent d’illusions ou de prétentions prométhéennes en nous confortant dans le constat que nos prouesses scientifiques et technologiques permettent de réduire les occurrences de risques et de limiter les potentiels d’erreurs dues aux modes de représentation et aux facteurs humains. » Lire la suite

 

12 janvier 2015 – Tuerie Charlie : violence et influence, action et communication

Une fois épuisées les vertus de la catharsis des grandes manifestations en hommage aux victimes des récentes attaques terroristes, il est temps d’analyser lucidement la situation. Au-delà des aspects techniques relatifs au renseignement et à la lutte antiterroriste, c’est à l’articulation entre violence et influence, action et communication, qu’il convient ici de s’attacher. Deux intéressantes approches, émanant de spécialistes reconnus du renseignement, viennent d’être publiées. La première émane d’Eric Denécé et du CF2R (Centre français de recherche sur le renseignement – www.cf2r.org), la seconde de Xavier Guilhou (www.xavierguilhou.com). L’un comme l’autre mettent en évidence la cohérence qui unit ici action tactique, volonté stratégique, maîtrise des rouages psychologiques et préemption du champ médiatique. L’action terroriste est bien plus subtile qu’il n’y paraît de prime abord, elle est polymorphe et joue admirablement de nos faiblesses intellectuelles et émotionnelles. A cet égard, il y a fort à craindre que le registre compassionnel sur lequel jouent nos « élites » ne facilite grandement les visées de nos ennemis. Ces derniers viennent indubitablement de remporter la première manche explique ainsi Xavier Guilhou, expert en gestion de crise, ne serait-ce que parce que nous venons de leur « redonner un statut mondial et quasi étatique en termes de reconnaissance alors qu’il s’agit d’une bande de criminels et de mafieux qui usent et abusent de la terreur partout où leur signature s’est imposée ». Il y a fort à craindre qu’enfermés dans leurs certitudes comme dans leur dogmatisme, incapables de penser sur le mode stratégique tout comme ils sont impuissants à penser les faits dans leur cruelle réalité, nos gouvernants et nos « élites » ne perçoivent absolument pas le jeu de la communication et de l’influence dans la logique terroriste. Lire la suite

 

1er septembre 2012 – Les jeux d’influence dans la crise syrienne

Ceux qui s’intéressent aux jeux d’influence dans la sphère géopolitique décortiqueront avec bonheur l’analyse que livre au sujet du conflit syrien, le spécialiste de gestion des crises Xavier Guilhou, sur l’excellent site Diploweb. Lire la suite

 

N° 21 – Octobre 2010 – Lobbying et communication d’influence, dossier spécial paru dans Fusions & Acquisitions Magazine n° 242-243, de septembre-octobre 2010

Hier encore, le lobbyiste pouvait se contenter d’un dialogue bilatéral et discret avec le pouvoir. Il doit maintenant compter avec les relais d’opinion. Rouages-clés de notre société ouverte, ceux-ci répercutent leur perception des enjeux vers une opinion publique souvent dubitative, parfois méfiante. Les modes d’action du lobbyiste s’en trouvent de facto modifiés. Par-delà la formulation d’argumentaires techniques ou juridiques, il lui faut désormais élaborer un discours cohérent, précis, bien informé, porteur de sens et de repères, et ne pas craindre d’intervenir dans les débats de société. D’où le recours à ce que l’on nomme stratégie d’influence, et à sa déclinaison pratique, la communication d’influence. Car, dans une démocratie d’opinion, ce sont les esprits qu’il faut éclairer et convaincre. Comment faire ? Dans quel cadre ? Pour quels objectifs et vers quelles cibles ? Peu connue en France, la communication d’influence a un bel avenir devant elle, comme socle et support du lobbying.

Dossier co-écrit avec Henri Thomé. Ingénieur des Ponts et Chaussées, Henri Thomé est le Délégué général Europe assurant la direction de la Représentation européenne de Bouygues SA, basée à Bruxelles, pour l’ensemble des métiers du Groupe : Bouygues Construction, Bouygues Immobilier, Bouygues Telecom, Colas et TF1. Il est membre du Conseil de Groupe. Henri Thomé est également ancien Président du Club des représentants des grandes entreprises françaises à Bruxelles, et membre du conseil d’administration du think tank Confrontations Europe, dont le président est Philippe Herzog.

Cités dans ce numéro : Florence Autret, Christophe Blanc, Edgar Bronfman Junior, Jean-Paul Charié, François Ewald, Michel Foucault, Ludovic François, Xavier Guilhou, Christian Harbulot, Philippe Herzog, François-Bernard Huyghe, Alain Juillet, Mathieu Laine, Jean-Michel Lefèvre, Maurice Lévy, Anne Méaux, Jean-Marie Messier, Denis Muzet, Michel Schneider, Henri Thomé.

Télécharger le document

 

N° 6 – Janvier 2009 – Crise et communication : retour au réel ; Crise et hybris antique ; Crise financière ou… Apocalypse ; Les cadres confrontés à la crise du sens ; Christopher Lasch, une analyse spectrale de la crise américaine.

« La crise actuelle, révélatrice de nos faiblesses structurelles », par Xavier Guilhou. Xavier Guilhou est l’un des plus éminents spécialistes français de gestion et sortie des crises. Il a depuis trente ans une pratique pluridisciplinaire de la gestion des risques et des crises au niveau international. Auditeur de l’IHEDN (Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale) et Conseiller du Commerce Extérieur de la France, Xavier Guilhou est surtout connu pour les retours d’expérience et les actions particulières qu’il mène depuis 1990 autour des opérations de sortie de crise et de reconstruction dans des pays confrontés à des désastres naturels ou à des situations de post-conflit. Il a ainsi accompagné nombre d’initiatives visant à faciliter des actions transverses et innovantes entre diplomatie, défense, monde économique et humanitaire. Il a tiré de ses diverses expériences des réflexions et des grilles de lecture sur les ruptures qui impactent en profondeur nos organisations et nos univers de pensée ainsi que sur leurs conséquences concrètes en termes de management voire de communication.

Cités dans ce numéro : Arachnè, Bellérophon, Michel Bouquet, Olivier Cohen, David Courpasson, Jean-Marie Dru, Marc Fiorentino, Xavier Guilhou, John Maynard Keynes, Christopher Lasch, Jean-Claude Michéa, Nicolas Mugnier, George Orwell, Platon, Prométhée, Jacqueline de Romilly, Sisyphe, Sophocle, Tantale, Jean-Claude Thoenig.

Télécharger le document

  • Invités :

    Patricia Adam
    Alain Bauer
    Philippe Baumard
    Henri Bentégeat
    Philippe Bilger
    Pierre Boisserie
    Charles-Edouard Bouée
    Eric Branca
    Rony Brauman
    Pierre Buhler
    José Bustani
    Bernard Carayon
    Jean-Yves Carfantan
    Hugues Cazenave
    Gérard Chaliand
    Yves Christen
    Jean-François Colosimo
    André-Paul Comor
    Pierre Conesa
    Christian Coutenceau
    Dominique David
    Eric Delbecque
    Eric Denécé
    Général Vincent Desportes
    Hadrien Desuin
    Nicolas Dolo
    Henri Dou
    Gérard-François Dumont
    Bernard Esambert
    Pierre Fayard
    Jean-François Fiorina
    Michel Foucher
    Jérôme Fourquet
    Ludovic François
    Franck Galland
    Marie-France Garaud
    Valérie Gaschignard
    Jean-François Gayraud
    Pascal Gauchon
    Sylvain Gouguenheim
    Michel Goya
    Xavier Guilhou
    Christian Harbulot
    Jean-Vincent Holeindre
    Jean-Marc Huissoud
    François-Bernard Huyghe
    Alain Juillet
    Hervé Juvin
    Olivier Kempf
    Frédéric Lacave
    Yves Lacoste
    Patrice Lefort-Lavauzelle
    Erik L’Homme
    Gilles Lipovetsky
    Pascal Lorot
    Florian Louis
    Didier Lucas
    Jean de Maillard
    Olivier de Maison Rouge
    Thierry Marx
    Michel Maffesoli
    Olivier Marleix
    Jean-Dominique Merchet
    Flavio Werneck Meneguelli
    Nicolas Moinet
    Thibault de Montbrial
    Thierry de Montbrial
    Martin Motte
    Jean-Baptiste Noé
    Laurent Obertone
    Rémy Pautrat
    Jean-Paul Picaper
    Frédéric Pichon
    Frédéric Pierucci
    Frédéric Pons
    Bruno Racouchot
    Mériadec Raffray
    Son Excellence l’Ambassadeur Octavio Rainho
    Xavier Raufer
    Claude Revel
    Ingrid Riocreux
    Général Christophe de Saint Chamas
    Frédéric de Saint-Sernin
    Claude de Saint Vincent
    Philippe Schleiter
    David Simonnet
    Carlos-Ivan Simonsen
    Guy Teissier
    Nicolas Tenzer
    Hervé Théry
    Henri Thomé
    Denis Tillinac
    Roger Vandomme
    Hubert Védrine
    Pierre Verluise
  • Mots-clefs

  • Infothèque