François-Bernard Huyghe

 

9 septembre 2022 – Hommage à François-Bernard Huyghe, l’un des plus fins analystes français de l’influence

François-Bernard Huyghe nous a quitté en ce début septembre à l’âge de 71 ans, des suites d’une longue maladie. Homme d’une immense culture, d’une hauteur de vue qui n’avait d’égale que sa simplicité et sa verve, François-Bernard Huyghe s’était imposé au fil des années comme l’un des meilleurs spécialistes français de l’influence, en tout cas l’un des analystes les plus avisés. Fidèle compagnon de route de Communication & Influence, il était aussi un ami personnel avec lequel je me sentais en totale symbiose. Son rire, son esprit caustique, sa connaissance amusée des méandres de l’âme humaine et de la comédie sociétale qui lui est consubstantielle, son amour des arts et des périples lointains en faisait un homme aussi atypique que noble. Fidèle en amitié comme à ses idées, grand voyageur, de la Terre comme des zones de l’intellect pur, il avait le panache et la profondeur d’un seigneur de la Renaissance italienne. Lire la suite

 

N°133 – Mai 2022 – Aménagement des territoires, « géosymbiose » et leviers d’influence : le décryptage de Jérôme Barrier

Diplômé d’HEC (1988) et titulaire d’une maîtrise de droit des affaires, Jérôme Barrier vient de publier Réconcilier les territoires (Editions Ovadia, 2022, préface de Michel Maffesoli). Spécialiste de longue date de l’aménagement du territoire, Jérôme Barrier a intégré dans sa pratique la grille de décryptage de l’intelligence économique, notamment son volet influence où il introduit le concept de « géosymbiose » qu’il développe ici. Il est aujourd’hui directeur général de SEBL Grand Est, la société d’aménagement majoritairement détenue par la Région Grand Est, et également directeur général de SAREMM, son homologue chargée de l’aménagement de l’EuroMétropole de Metz. Il est aussi administrateur de l’APM – Association Progrès du Management – organisation internationale francophone créée il y a plus de 30 ans par Pierre Bellon, qui regroupe plus de 8.000 adhérents dirigeants d’entreprise. Lire la suite

 

N°118 – Janvier 2021 – Com’ d’influence, santé et territoires : le décryptage d’Alexandre Lanzalavi et Michel Tsimaratos

La crise sanitaire qui bouleverse notre monde, exige de penser et agir sur de nouveaux modes. « Pour reconstruire, il faut redonner du sens à l’action, et redonner sa place à l’intelligence dans les organisations, loin des clans, du clientélisme et des privilèges ». Visant prioritairement le bien commun, deux professionnels de la santé, Alexandre Lanzalavi, spécialiste en communi­cation, et Michel Tsimaratos, profes­seur d’université praticien hospitalier, viennent de publier Le jour d’après – Le pouvoir de la communication d’in­fluence (préface d’Alain Juillet, Fauves Editions, 2021). Implantés dans la ré­gion d’Aix-Marseille, ils veulent inciter les territoires, et particulièrement les métropoles, à s’approprier la logique et les méthodes de la communication d’influence. Une approche originale qui plaide en faveur d’une intelligence économique – spécialement son volet influence – appliquée au niveau local. Lire la suite

 

23 décembre 2020 – Censure et autocensure

Constructif, la revue que la Fédération française du bâtiment (FFB) consacre aux grandes questions stratégiques de notre temps, a publié en juin de cette année un n° entrant pleinement dans notre champ de réflexion, puisqu’il est dédié à la thématique Censure et autocensure. Comme l’écrit en ouverture Jacques Chanut, qui était encore à la veille de l’été président de la FFB, « indignation et intimidation imprègnent le débat public contemporain. Dans l’entreprise comme dans la sphère politique, la parole se bride. Face aux risques d’accusation et de dégradation de réputation, l’autocensure s’étend. Autrefois mise en œuvre au titre d’un conservatisme traditionnel, la censure s’incarne aujourd’hui dans de nouveaux progressismes. Assurément, elle connaît un nouvel essor, se faisant plus indirecte que frontale, plus implicite qu’explicite, avec des interdits qui ne sont pas toujours clairement énoncés. » Lire la suite

 

N° 106 – Décembre 2019 – L’art de la guerre idéologique, clé de voûte des hard et soft powers ? Le décryptage de François-Bernard Huyghe

Directeur de recherche à l’Iris (Institut de relations internationales et stratégiques), fin connaisseur des conflits informationnels et communicationnels, François-Bernard Huyghe est indubitablement l’un des meilleurs spécialistes français de l’influence. Pionnier sur ce terrain en publiant dès 1987 La soft idéologie (Robert Laffont), il récidive aujourd’hui avec un bréviaire au titre explicite : L’art de la guerre idéologique (Cerf, 2019). La France est aujourd’hui scindée en deux, « élites » d’un côté, « populistes » de l’autre. Une guerre idéologique est engagée, oscillant entre soft et hard power, dont dépendra le devenir du pays. Au cœur de cet affrontement entre deux visions du monde, le pivot de l’idéologie. Lire la suite

 

N°81 – Mars 2017 – Penser l’influence dans les rapports de force de la guerre économique : de la compétition aux manœuvres criminelles

Les habits neufs de l’impérialisme : tel est le titre du dossier proposé ce mois-ci par la revue Sécurité globale. Dans cet ensemble, il m’a été demandé d’intervenir sur le thème Penser l’influence dans les rapports de force de la guerre économique : de la compétition aux manœuvres criminelles. Comme vous pourrez le constater dans les pages qui suivent, l’influence, comme Janus, offre deux faces, l’une positive, l’autre négative. Et la frontière est parfois ténue entre la volonté de remporter une bataille économique et l’utilisation proprement mafieuse des moyens qu’offre la guerre de l’information. Où s’arrête la compétition ? Où commence le crime ? Lire la suite

 

N° 58 – Septembre 2014 : Idéologies, communication et terrorisme dans le jeu complexe des relations internationales : le décryptage d’Alain Bauer

La menace terroriste est aujourd’hui omniprésente et polymorphe. Sa portée se trouve amplifiée par la croissance exponentielle des moyens de communication qui raccourcissent le temps et l’espace. Décapitations et mutilations sont mises en scène pour provoquer l’effroi et choquer, donc faire passer un message. À l’heure où l’inquiétude croît, il nous a semblé utile de demander à Alain Bauer, professeur de criminologie au Conservatoire National des Arts et Métiers, ce qu’il en pensait, puisqu’il vient de signer récemment, avec Christophe Soullez – lui aussi criminologue – un ouvrage destiné au grand public intitulé Le terrorisme pour les Nuls (Éditions First). Lire la suite

 

22 mai 2014 – Force des idées, think tanks et jeux d’influence

De quoi les think tanks sont-ils le nom ? Se révèlent-ils à nous comme des lieux où l’on pense, où l’on fait germer des idées ? Où ne sont-ils en réalité rien d’autre que des officines de manipulation de l’opinion ? En quoi se différencient-ils des cercles, clubs, ateliers, réseaux, observatoires et autres lieux de réflexion et de production de connaissances ? Les définitions des think tanks sont aussi nombreuses qu’incertaines. Et c’est justement le mérite de François-Bernard Huyghe de mettre de l’ordre et du sens dans ce maelström avec un petit livre qui a connu peu d’écho médiatique mais dont l’intérêt est immense pour qui s’intéresse aux jeux d’influence, un petit livre au titre éloquent : Think tanks, quand les idées changent vraiment le monde (Vuibert, 2013, 157 p., 19 €). On ne dira jamais assez à quel point François-Bernard Huyghe, médiologue, docteur en sciences politiques et chercheur à l’IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques), mène depuis des années un combat d’une rare intelligence dans la sphère de l’influence, s’imposant sans nul doute comme l’un des meilleurs analystes en ce domaine. Il en donne une nouvelle fois la preuve magistrale. Lire la suite

 

N°45 – Juin 2013 – L’influence, le noble art de l’intelligence économique

La revue Communication & Organisation (Presses universitaires de Bordeaux) consacre son 42ème numéro au thème : « La communication, dimension oubliée de l’intelligence économique ». Alain Juillet, ancien Haut responsable à l’intelligence économique, et Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication et de Communication & Influence, y cosignent un article portant sur le rôle-clé de l’influence. Car l’’intelligence économique et la communication sont deux univers qui, en France, se connaissent mal. Un constat d’’autant plus paradoxal qu’’à l’origine, la competitive intelligence a pour objet non seulement la recherche et la sécurisation de l’’information, mais aussi sa diffusion en interne et en externe, auprès de cibles dûment identifiées. Lire la suite

 

N° 41 – Février 2013 – Guerre économique, temps durs et idées molles

Notre pays, qui dispose pourtant d’un fantastique potentiel en matière d’innovation et de créativité, se trouve aujourd’hui littéralement paralysé par la pensée convenue, qui inhibe au quotidien les raisonnements et les comportements. De fait, si nos entreprises veulent reprendre la main dans la guerre économique, elles doivent d’abord commencer par penser et agir autrement. Quand les temps sont durs, il faut en finir avec les idées molles. D’où le recours à l’influence.

Alain Juillet, ancien Haut Responsable à l’Intelligence économique auprès du Premier ministre, et Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, ont ainsi proposé à Ludovic François, professeur à HEC et directeur de la Revue internationale d’intelligence économique, une réflexion de fond portant sur les stratégies d’influence face à la pensée convenue. Elle montre en quoi l’influence constitue, pour les Etats comme pour les entreprises, une arme de choix dans la guerre économique.

Bruno Racouchot, Directeur de Communication & Influence

Télécharger le document

Feuilleter sur Calaméo

Page suivante »
  • Invités :

    Patricia Adam
    Christophe Assens
    Alain Bauer
    Jérôme Barrier
    Philippe Baumard
    Alain de Benoist
    Henri Bentégeat
    Philippe Bilger
    Pierre Boisserie
    Philippe Bornet
    Charles-Edouard Bouée
    Eric Branca
    Rony Brauman
    Pierre Buhler
    José Bustani
    Bernard Carayon
    Jean-Yves Carfantan
    Hugues Cazenave
    Gérard Chaliand
    Raphaël Chauvancy
    Yves Christen
    Jean-François Colosimo
    Augustin de Colnet
    André-Paul Comor
    Pierre Conesa
    Christian Coutenceau
    Dominique David
    Eric Delbecque
    Marie-Danielle Demélas
    Eric Denécé
    Général Vincent Desportes
    Slobodan Despot
    Hadrien Desuin
    Nicolas Dolo
    Daniel Dory
    Henri Dou
    Gérard-François Dumont
    Bernard Esambert
    Pierre Fayard
    Jean-François Fiorina
    Michel Foucher
    Jérôme Fourquet
    Ludovic François
    Michel Foucher
    Franck Galland
    Marie-France Garaud
    Valérie Gaschignard
    Jean-François Gayraud
    Pascal Gauchon
    Thibaud Gibelin
    Sylvain Gouguenheim
    Michel Goya
    Xavier Guilhou
    Christian Harbulot
    Jean-Vincent Holeindre
    Jean-Marc Huissoud
    François-Bernard Huyghe
    Alain Juillet
    Hervé Juvin
    Thibault Kerlirzin
    Olivier Kempf
    Aude de Kerros
    Frédéric Lacave
    Yves Lacoste
    Alexandre Lanzalavi
    Patrice Lefort-Lavauzelle
    Erik L’Homme
    Gilles Lipovetsky
    Pascal Lorot
    Florian Louis
    Mathieu Lours
    Didier Lucas
    Jean de Maillard
    Olivier de Maison Rouge
    Thierry Marx
    Michel Maffesoli
    Christian Marcon
    Olivier Marleix
    Guy Massé
    Jean-Dominique Merchet
    Flavio Werneck Meneguelli
    Nicolas Moinet
    Thibault de Montbrial
    Thierry de Montbrial
    MSIE 36
    Martin Motte
    Jean-Baptiste Noé
    Laurent Obertone
    Rémy Pautrat
    Jean-Paul Picaper
    Cynthia Picart
    Frédéric Pichon
    Frédéric Pierucci
    Frédéric Pons
    Bruno Racouchot
    Mériadec Raffray
    Son Excellence l’Ambassadeur Octavio Rainho
    Xavier Raufer
    Claude Revel
    Ingrid Riocreux
    Général Christophe de Saint Chamas
    Frédéric de Saint-Sernin
    Claude de Saint Vincent
    Philippe Schleiter
    David Simonnet
    Carlos-Ivan Simonsen
    Guy Teissier
    Nicolas Tenzer
    Jean-Louis Tertian
    Hervé Théry
    Henri Thomé
    Denis Tillinac
    Michel Tsimaratos
    Roger Vandomme
    Hubert Védrine
    Pierre Verluise
  • Mots-clefs

  • Infothèque