Articles les plus lus

 

16 juillet 2013 – La Légion étrangère, vecteur de rayonnement géopolitique

Comme chaque année lors du défilé du 14 juillet, la Légion étrangère, descendant de son pas lent l’avenue des Champs Elysées, a remporté un vif succès auprès des spectateurs. Cette troupe d’élite, unique au monde, créée par le roi Louis-Philippe en 1831, fêtait cette année le 150ème anniversaire de la bataille de Camerone. Perpétuant ses traditions, la Légion reste en totale symbiose avec notre monde moderne. Le Général de Saint Chamas, actuel commandant de la Légion étrangère, avait d’ailleurs accordé en avril dernier un entretien à Communication & Influence, mettant en relief la manière dont s’articule hard et soft power au service du rayonnement de notre pays. Dans la foulée, l’ESC Grenoble, par la voix de son directeur Jean-François Fiorina, est allé interviewer le Général de Saint Chamas pour recueillir son sentiment sur ce que pouvait être l’appréhension géopolitique de la Légion. « La géopolitique de la Légion, c’est d’abord la géopolitique des hommes » a-t-il répondu, dans un entretien qu’il est utile de découvrir. Car au-delà du redoutable outil de guerre, la Légion constitue aussi un modèle qui pèse en termes d’influence. Lire la suite

 

1er septembre 2012 – Les jeux d’influence dans la crise syrienne

Ceux qui s’intéressent aux jeux d’influence dans la sphère géopolitique décortiqueront avec bonheur l’analyse que livre au sujet du conflit syrien, le spécialiste de gestion des crises Xavier Guilhou, sur l’excellent site Diploweb. Lire la suite

 

N° 34 – Juin 2012 – Influence, lobbying, public diplomacy… la France face aux armes du smart power : le décryptage de Claude Revel

Les jeux d’influence sur la scène internationale ont redistribué les cartes de la puissance. Le smart power, ce pouvoir de l’intelligence cher au président Obama, permet de remporter bien des victoires, en douceur mais avec de réelles conséquences. Notre pays a-t-il su prendre la mesure de cette mutation ? Quels sont nos atouts et nos faiblesses dans cette nouvelle forme d’affrontement à l’échelle planétaire ?

Enarque, spécialiste reconnue de l’intelligence économique, Claude Revel s’interroge. Son dernier livre, La France, un pays sous influences ? (Vuibert, juin 2012) dresse un état des lieux sévère mais non sans espoir. Dans l’entretien qu’elle a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, Claude Revel plaide pour un recours aux stratégies d’influence, qui privilégient la force des idées, la richesse des contenus et la réhabilitation de la pensée stratégique.

Cités dans ce numéro : Pierre Buhler, Dwight Eisenhower, Lénine, Nicolas Machiavel, Claude Revel.

Télécharger le document

Feuilleter ce document sur Calaméo

 

N° 31 – Mars 2012 – Intelligence économique et influence, le constat du préfet Rémy Pautrat

Haut fonctionnaire, tout à tour directeur de la DST (Direction de la surveillance du territoire, devenue en 2008 la DCRI, Direction centrale du renseignement intérieur), conseiller pour les affaires de sécurité auprès du Premier ministre Michel Rocard, puis secrétaire-adjoint du SGDN (Secrétariat général de la Défense nationale), le préfet Rémy Pautrat a été l’un des pères de l’intelligence économique (IE) dans notre pays. Pragmatique, lucide et humaniste, plaidant pour un ancrage local fort, il a aussi été l’initiateur de l’intelligence territoriale.

Dans l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, Rémy Pautrat dresse le bilan de 25 ans d’IE dans notre pays, pointant nos échecs et nos atouts. Et nous appelle à un sursaut. Il est grand temps que la France se dote d’une vraie ligne stratégique et réaffirme une authentique volonté de puissance.

Cités dans ce numéro : Edouard Balladur, Yves Bonnet, Olivier Buquen, Philippe Caduc, Claude Cheysson, Philippe Clerc, Eric Delbecque, Luc Doublet, Bernard Esambert, Jean Gandois, Bernard Gérard, Claude Guéant, Elisabeth Guigou, Philippe Jaffré, Alain Juillet, Frédéric Lacave, Jean-Luc Lagardère, André Lévy-Lang, Henri Martre, François Mitterrand, Luc Montagnier, Préfet Rémy Pautrat, Michel Rocard, Nicolas Tenzer, Hubert Védrine.

Télécharger le document

Feuilleter ce document sur Calaméo

 

N° 30 – Février 2012 – Vecteurs d’influence et débats d’idées : le décryptage de Nicolas Tenzer

Normalien et énarque, haut fonctionnaire ayant exercé de nombreuses responsabilités dans l’administration, Nicolas Tenzer est aussi directeur de la revue Le Banquet, président du Centre d’études et de réflexion pour l’action politique (CERAP) et d’Initiative pour le développement de l’expertise française à l’international et en Europe (IDEFIE).

Dans l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, il explique pourquoi il est urgent que notre pays engage une vraie stratégie d’influence à l’international. Et sur le plan intérieur, à l’approche des échéances électorales, il plaide pour un retour à un authentique débat d’idées au coeur de la Cité.

Cités dans ce numéro : Raymond Aron, Zbigniew Brzezinski, Charles Cogan, Eric Delbecque, Francis Fukuyama, Samuel Huntington, Henry Kissinger, Nicolas Tenzer.

Télécharger le document

Feuilleter ce document sur Calaméo

 

DOSSIER HORS SERIE N° 1 – Juin 2009 – Stratégies d’influence, le décryptage d’Alain Juillet.

Alain Juillet quitte ses fonctions de Haut responsable à l’intelligence économique auprès du Premier ministre. Au cours d’un long entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, il précise sa définition de l’influence et dresse les grandes lignes de nouvelles stratégies communicationnelles. Etat des lieux, bilan et perspectives, à travers une approche tout à la fois théorique et pragmatique.

Cités dans ce numéro : David Galula, Général Jacques Hogard, Alain Juillet, Colonel Charles Lacheroy, Jean Sassi, Roger Trinquier.

Télécharger le document

Feuilleter ce document sur Calaméo

  • Invités :

  • Mots-clefs

  • Infothèque