Platon

 

22 mai 2014 – Force des idées, think tanks et jeux d’influence

De quoi les think tanks sont-ils le nom ? Se révèlent-ils à nous comme des lieux où l’on pense, où l’on fait germer des idées ? Où ne sont-ils en réalité rien d’autre que des officines de manipulation de l’opinion ? En quoi se différencient-ils des cercles, clubs, ateliers, réseaux, observatoires et autres lieux de réflexion et de production de connaissances ? Les définitions des think tanks sont aussi nombreuses qu’incertaines. Et c’est justement le mérite de François-Bernard Huyghe de mettre de l’ordre et du sens dans ce maelström avec un petit livre qui a connu peu d’écho médiatique mais dont l’intérêt est immense pour qui s’intéresse aux jeux d’influence, un petit livre au titre éloquent : Think tanks, quand les idées changent vraiment le monde (Vuibert, 2013, 157 p., 19 €). On ne dira jamais assez à quel point François-Bernard Huyghe, médiologue, docteur en sciences politiques et chercheur à l’IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques), mène depuis des années un combat d’une rare intelligence dans la sphère de l’influence, s’imposant sans nul doute comme l’un des meilleurs analystes en ce domaine. Il en donne une nouvelle fois la preuve magistrale. Lire la suite

 

N°52 – Février 2014 – Temps, stratégie, innovation : des paramètres-clés pour les stratégies d’influence appliquées à l’entreprise

Le 24 mars prochain aura lieu, à l’Assemblée nationale, le lancement officiel de l’ouvrage L’intelligence économique au service de l’innovation (éditions Eyrolles). Rédigé sous la direction de Christian Coutenceau, président du groupement Technologies avancées de HEC Alumni, ce livre se fixe pour objectif de mettre nos entreprises et nos territoires en posture d’innovation permanente. Une douzaine d’experts, hommes et femmes de terrain, ont ainsi rédigé 50 fiches pratiques pour optimiser le positionnement de l’entreprise. Lire la suite

 

20 février 2014 – Prise de décision, résistance au changement et leviers d’influence

« Mes travaux s’intéressent pour l’essentiel aux différents processus de résistance au changement. Je tente de comprendre comment nous en arrivons à être influencés, pas seulement par les autres mais aussi par nous-mêmes. Notamment en me penchant sur cette face obscure de la prise de décision dans laquelle nous sommes amenés à décider en prenant appui sur des normes, des routines et des habitudes que l’on appelle en psychologie, préjugés et stéréotypes. Parfois au détriment du libre arbitre, puisque nous sommes dans l’illusion. » Ce constat ouvre une intéressante tribune publiée par Patrice Georget, maître de conférences en psychologie sociale à l’université de Caen, dans les colonnes de l’hebdomadaire Le nouvel Economiste (n° 1701 du 14/02/14). Patrice Georget cherche ainsi à comprendre comment nous réagissons « lorsque nous sommes stressés, saturés d’informations. Cette baisse de vigilance nous amène à décider dans l’incertitude, en l’absence de sens critique, car des réflexes automatiques vont piloter le comportement. » Nous sommes donc influencés par des pensées que nous considérons comme naturelles, justes et acquises.  Lire la suite

 

2 mai 2013 – Puissance et influence du simulacre

« Nous sommes plongés dans un univers artificiel de publicités, d’images et de phantasmes envahissant tous les écrans, fixes et portables, comme si nous étions passés de l’autre côté du miroir qui réfléchit les modèles. Cet univers virtuel régi, non plus par le principe de réalité, mais par ‘le principe de simulation’, sans la moindre distance, est un univers privé de centre ». Et de fait, « c’est désormais la réalité qui tourne autour du simulacre, et non l’inverse. » Ceux qui s’intéressent à l’architectonique des jeux d’influence liront avec plaisir le dernier ouvrage de Jean-François Mattéi, La puissance du simulacre – Dans les pas de Platon (François Bourin éditeur, 216 p., 20 €). Professeur à l’université de Nice-Sophia Antipolis, spécialiste de l’histoire de la philosophie, il établit un aller-retour édifiant entre les fondements platoniciens de notre civilisation et l’évolution de l’art cinématographique. Avec des conséquences bien concrètes pour notre quotidien, tant les règles de domination par l’influence du 7ème art sont désormais d’une importance capitale dans les rapports de force, prouvant une nouvelle fois les immenses ressources du soft power. Lire la suite

 

N° 41 – Février 2013 – Guerre économique, temps durs et idées molles

Notre pays, qui dispose pourtant d’un fantastique potentiel en matière d’innovation et de créativité, se trouve aujourd’hui littéralement paralysé par la pensée convenue, qui inhibe au quotidien les raisonnements et les comportements. De fait, si nos entreprises veulent reprendre la main dans la guerre économique, elles doivent d’abord commencer par penser et agir autrement. Quand les temps sont durs, il faut en finir avec les idées molles. D’où le recours à l’influence.

Alain Juillet, ancien Haut Responsable à l’Intelligence économique auprès du Premier ministre, et Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, ont ainsi proposé à Ludovic François, professeur à HEC et directeur de la Revue internationale d’intelligence économique, une réflexion de fond portant sur les stratégies d’influence face à la pensée convenue. Elle montre en quoi l’influence constitue, pour les Etats comme pour les entreprises, une arme de choix dans la guerre économique.

Bruno Racouchot, Directeur de Communication & Influence

Télécharger le document

Feuilleter sur Calaméo

 

25 février 2013 – Tocqueville et la Chine, la puissance des idées

« Lorsqu’il a écrit L’Ancien Régime et la Révolution, en 1856, Alexis de Tocqueville pouvait-il se douter qu’un siècle et demi après, en 2012, son essai deviendrait un best-seller en Chine ? » rapporte le magazine Chine Plus (groupe Hearst Hong Kong). De nombreux journaux se sont ainsi étonnés de voir un penseur français du XIXe siècle peu connu du grand public bénéficier d’une soudaine notoriété de l’autre côté de la planète. Au-delà du factuel, c’est bien la preuve que les idées constituent la quintessence des stratégies d’influence. Quiconque connaît un tant soit peu l’histoire des idées depuis l’aurore de la pensée sait qu’il y eut toujours d’incessants allers et retours, dans l’espace et le temps, entre théoriciens et praticiens. Lire la suite

 

N° 36 – Septembre 2012 – Stratégie d’entreprise et communication d’influence

S’instruire pour vaincre s’impose comme un leitmotiv dans la guerre économique. Il faut donc saluer l’initiative des Presses universitaires de France de proposer en cette rentrée universitaire un Manuel d’intelligence économique. Christian Harbulot, en charge de la direction de l’ouvrage, a aimablement proposé à Bruno Racouchot, directeur de Comes communication, de rédiger le chapitre intitulé « De la stratégie d’influence à la communication d’influence ». La préoccupation de ce dernier a donc été d’offrir une synthèse opérationnelle, répondant aux questions qui lui sont posées comme chef d’entreprise, jour après jour depuis 1999, année de création de Comes : De quoi parle-t-on quand on parle d’influence ? En quoi l’influence se distingue-t-elle du lobbying ? Quelle est sa place dans le smart power ? A qui s’adresse-t-elle ? Comment faire en pratique pour engager une communication d’influence ? En direction de quelles cibles ? Pour quels retours sur investissements ?…

Un fil d’Ariane à suivre pour découvrir bien des aspects méconnus de l’intelligence économique et des nouvelles stratégies de puissance !

Cités dans ce numéro : Éric Delbecque, Héraclite d’Ephèse, Michel Foucault, Ludovic François, Christian Harbulot, Jean-Marc Huissoud,  François-Bernard Huyghe, Alain Juillet, François Masai, Frédéric Munier, Platon, Pléthon, Ernest Renan, Dominique Reymond, Xénophon.

Télécharger le document

Feuilleter sur Calaméo

 

DOSSIER HORS SERIE N° 6 – Mai 2011 – Stratégies d’influence, le décryptage de François-Bernard Huyghe.

Universitaire, chercheur, François-Bernard Huyghe est reconnu comme l’un des meilleurs théoriciens et connaisseurs des stratégies, opérations et machines d’influence. Dans l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, il dissèque, à travers un fin décryptage des arcanes de la sphère infostratégique, deux cas médiatiques récents : la mort de Ben Laden et l’affaire Strauss-Kahn.

Cités dans ce numéro : Raymond Barre, Hillary Clinton, Jean-Luc Godard, François-Bernard Huyghe, Alain Juillet, Platon.

Télécharger le document

Feuilleter ce document sur Calaméo

 

N° 6 – Janvier 2009 – Crise et communication : retour au réel ; Crise et hybris antique ; Crise financière ou… Apocalypse ; Les cadres confrontés à la crise du sens ; Christopher Lasch, une analyse spectrale de la crise américaine.

« La crise actuelle, révélatrice de nos faiblesses structurelles », par Xavier Guilhou. Xavier Guilhou est l’un des plus éminents spécialistes français de gestion et sortie des crises. Il a depuis trente ans une pratique pluridisciplinaire de la gestion des risques et des crises au niveau international. Auditeur de l’IHEDN (Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale) et Conseiller du Commerce Extérieur de la France, Xavier Guilhou est surtout connu pour les retours d’expérience et les actions particulières qu’il mène depuis 1990 autour des opérations de sortie de crise et de reconstruction dans des pays confrontés à des désastres naturels ou à des situations de post-conflit. Il a ainsi accompagné nombre d’initiatives visant à faciliter des actions transverses et innovantes entre diplomatie, défense, monde économique et humanitaire. Il a tiré de ses diverses expériences des réflexions et des grilles de lecture sur les ruptures qui impactent en profondeur nos organisations et nos univers de pensée ainsi que sur leurs conséquences concrètes en termes de management voire de communication.

Cités dans ce numéro : Arachnè, Bellérophon, Michel Bouquet, Olivier Cohen, David Courpasson, Jean-Marie Dru, Marc Fiorentino, Xavier Guilhou, John Maynard Keynes, Christopher Lasch, Jean-Claude Michéa, Nicolas Mugnier, George Orwell, Platon, Prométhée, Jacqueline de Romilly, Sisyphe, Sophocle, Tantale, Jean-Claude Thoenig.

Télécharger le document

  • Invités :

  • Mots-clefs

  • Infothèque