Influence

 

N° 55 – Mai 2014 : Identité et influence, quel avenir pour la France ? Le décryptage de Denis Tillinac

Les élections européennes sont l’occasion d’une réflexion sur le devenir de notre pays. Est-il encore puissant ? Influent ? Son identité si particulière constitue-t-elle encore sa force principale ? Ecrivain, journaliste, proche du président Chirac dont il fut le représentant personnel au Conseil permanent de la Francophonie, Denis Tillinac vient de publier Du bonheur d’être réac (Equateurs, 2014). Pour lui, avant tout, la France doit se décomplexer, en finir avec la repentance et redevenir elle-même. Lire la suite

 

22 mai 2014 – Force des idées, think tanks et jeux d’influence

De quoi les think tanks sont-ils le nom ? Se révèlent-ils à nous comme des lieux où l’on pense, où l’on fait germer des idées ? Où ne sont-ils en réalité rien d’autre que des officines de manipulation de l’opinion ? En quoi se différencient-ils des cercles, clubs, ateliers, réseaux, observatoires et autres lieux de réflexion et de production de connaissances ? Les définitions des think tanks sont aussi nombreuses qu’incertaines. Et c’est justement le mérite de François-Bernard Huyghe de mettre de l’ordre et du sens dans ce maelström avec un petit livre qui a connu peu d’écho médiatique mais dont l’intérêt est immense pour qui s’intéresse aux jeux d’influence, un petit livre au titre éloquent : Think tanks, quand les idées changent vraiment le monde (Vuibert, 2013, 157 p., 19 €). On ne dira jamais assez à quel point François-Bernard Huyghe, médiologue, docteur en sciences politiques et chercheur à l’IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques), mène depuis des années un combat d’une rare intelligence dans la sphère de l’influence, s’imposant sans nul doute comme l’un des meilleurs analystes en ce domaine. Il en donne une nouvelle fois la preuve magistrale. Lire la suite

 

N°54 – Avril 2014 – L’influence de la France sur la scène internationale : le décryptage de Michel Foucher

Géographe, professeur des universités enseignant à l’École normale supérieure de Paris et titulaire de la chaire de géopolitique appliquée au Collège d’études mondiales, Michel Foucher a aussi été ambassadeur de France et conseiller du ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine. Spécialiste des frontières, il vient de publier un Atlas de l’influence française au XXIe siècle (Robert Laffont/Institut français, 2013). Pour lui, partager des idées, des initiatives, des actions, tel est le fondement de l’influence. Lire la suite

 

N° 53 – Mars 2014 – Influence de l’imaginaire et déconnexion des élites : le décryptage de Michel Maffesoli

Professeur de sociologie à la Sorbonne, Michel Maffesoli vient de signer un pamphlet musclé contre Les nouveaux bien-pensants (Éditions du Moment). À ses yeux, hommes politiques, journalistes, intellectuels et hauts fonctionnaires parlent et agissent entre eux, en totale rupture avec les réalités du monde. Ils n’ont pas compris que notre univers a glissé du programmatique et du rationnel vers l’imaginaire et l’émotionnel. Lire la suite

 

12 mars 2014 – Erik L’Homme : livres pour la jeunesse, imaginaire et influence

Erik L’Homme est sans conteste l’un des meilleurs écrivains français pour la jeunesse. Il le prouve à nouveau en publiant début mars un petit livre qui fera rêver les jeunes et les moins jeunes, Le regard des princes à minuit. Une histoire qui met en scène des jeunes gens aux prises avec sept épreuves initiatiques, pour une confrontation avec eux-mêmes, dans des cadres mystérieux qui vont de la forêt de Brocéliande à Notre-Dame de Paris. Auteur fétiche des éditions Gallimard Jeunesse, Erik L’Homme sait toute la force de l’imaginaire, en particulier aux âges où l’on veut découvrir le monde en même temps que soi-même. Dans le préambule de son dernier ouvrage, il souligne : « Si le propre de la jeunesse est de se révolter (parfois avec raison), celui du système reste d’enfermer ces révoltes dans des impasses, de les canaliser, de les détourner à son profit. Les révoltes finissent toutes par être digérées – certaines moins bien que d’autres. Les insurrections essentielles ne naissent pas toujours d’affrontements directs, mais parfois de l’exploration d’autres voies : tourner le dos, s’éloigner, montrer que l’on n’est pas dupe, donner du sens à ce qui nous entoure et nous arrive, un sens différent de celui de l’air du temps ; voilà ce que le système ne supporte pas. » Un résumé de ce que pourrait être l’esprit de l’influence ? Lire la suite

 

4 mars 2014 – Communication, influence, démocratie et opinion publique

Il existe indéniablement aujourd’hui une conjonction curieuse entre rejet de l’Europe, défiance à l’endroit de la démocratie et montée en puissance des opinions publiques qui se démarquent de plus en plus des élites et des faiseurs d’opinion. Universitaire et géopolitologue de renom, ancien conseiller au sein des cabinets ministériels de Jean-Pierre Chevènement et de Pierre Joxe, Pascal Boniface a créé en 1990 l’IRIS (Institut des relations internationales et stratégiques), puis la Revue internationale et stratégique l’année suivante. Dans un entretien récemment publié par l’hebdomadaire Le nouvel Economiste, il met en évidence cette coupure entre l’opinion publique et ceux qui se targuent d’être des créateurs ou relais d’influence : « Concernant le pouvoir en place, le problème n’est pas que la coupure entre les élus et le peuple est plus importante que par le passé mais qu’elle est plus flagrante depuis que les gens disposent d’une capacité de contrôle et de critique accrue : aujourd’hui, toute erreur est pointée, toute incohérence est détectée et révélée. Il existe trop de moyens d’information pour que l’on puisse encore croire au discours dominant sans le remettre en cause. Face à cette réalité on constate chez nos élites un réel problème d’adaptation. Tout comme le monde occidental tarde à s’apercevoir que son monopole est brisé, de même nos politiques et hommes d’influence peinent à voir qu’ils n’ont plus le monopole de la prescription. Cette coupure entre les élites et la base génère une fatigue démocratique. Plus exactement, une lassitude face aux anciens modes de représentation car parallèlement à cela, la société civile fait preuve d’un fort dynamisme. » Lire la suite

 

20 février 2014 – Prise de décision, résistance au changement et leviers d’influence

« Mes travaux s’intéressent pour l’essentiel aux différents processus de résistance au changement. Je tente de comprendre comment nous en arrivons à être influencés, pas seulement par les autres mais aussi par nous-mêmes. Notamment en me penchant sur cette face obscure de la prise de décision dans laquelle nous sommes amenés à décider en prenant appui sur des normes, des routines et des habitudes que l’on appelle en psychologie, préjugés et stéréotypes. Parfois au détriment du libre arbitre, puisque nous sommes dans l’illusion. » Ce constat ouvre une intéressante tribune publiée par Patrice Georget, maître de conférences en psychologie sociale à l’université de Caen, dans les colonnes de l’hebdomadaire Le nouvel Economiste (n° 1701 du 14/02/14). Patrice Georget cherche ainsi à comprendre comment nous réagissons « lorsque nous sommes stressés, saturés d’informations. Cette baisse de vigilance nous amène à décider dans l’incertitude, en l’absence de sens critique, car des réflexes automatiques vont piloter le comportement. » Nous sommes donc influencés par des pensées que nous considérons comme naturelles, justes et acquises.  Lire la suite

 

N°51 – Janvier 2014 – Entreprises, risques criminels et communication d’influence : le décryptage de Xavier Raufer

Criminologue, docteur en géopolitique, Xavier Raufer est co-directeur du DRMCC, Département de recherche sur les menaces criminelles contemporaines de l’Université Paris II Panthéon-Assas et enseigne à l’international (Chine, Etats-Unis..). Pour lui, les menaces criminelles concernent désormais prioritairement les sphères économique et financière. Et donc l’entreprise. Dans l’entretien qu’il m’a accordé, Xavier Raufer présente le colloque organisé le 29 janvier 2014 au Sénat dans le cadre de l’Institut Jean Lecanuet. Plus particulièrement destiné aux entreprises, il s’intitule « Evolution des dangers et des menaces : ouvrons les yeux ». J’y interviens au nom de Comes Communication et de Communication & Influence pour expliquer comment la communication d’influence peut aider l’entreprise à contrer les actions de déstabilisation tout en optimisant son capital immatériel.

Bruno Racouchot, directeur de Communication & Influence

Télécharger ce document

Feuilleter sur Calaméo

 

5 décembre 2013 – Opérations d’environnement d’hier et d’aujourd’hui : de l’Algérie à l’Afghanistan

Avons-nous eu raison de nous reporter à l’étude de la pacification en Algérie pour préparer notre mission de pacification en Afghanistan, comme nous le demandaient les états-majors américains et français? Ce questionnement a conduit le lieutenant-colonel Bernard Gaillot à publier De l’Algérie à l’Afghanistan – Après Tazalt, avons-nous pacifié Tagab (éditions Nuvis). Titulaire d’un DEA  d’histoire sur la pacification en Algérie obtenu en 1997 à la Sorbonne et ayant servi comme officier renseignement d’un GTIA en Kapisa entre novembre 2009 et juin 2010, Bernard Gaillot poursuit ainsi un triple objectif : tout d’abord rendre hommage à nos morts en Afghanistan ; puis témoigner de la réalité d’une mission mal connue par nos concitoyens ; enfin mettre en perspective deux conflits très éloignés en en tirant des enseignements pour notre armée et notre société. Le chapitre 5 de son livre intéresse directement les spécialistes de l’influence, car il concerne les opérations d’environnement visant à convaincre les populations en participant à la reconstruction du pays. Lire la suite

 

N°49 – Novembre 2013 – Identité, influence, puissance : face à la mondialisation, le plaidoyer pour la diversité d’Hervé Juvin

Essayiste et économiste français, Hervé Juvin vient de publier La grande séparation – Pour une écologie des civilisations (Le Débat / Gallimard). La biodiversité est aujourd’hui portée aux nues. Avec raison. Mais qu’en est-il de la diversité humaine, diversité des cultures, de la façon de vivre, d’aimer, d’être et de penser ? Qu’en est-il de cette polyphonie des valeurs ? Lire la suite

« Page précedentePage suivante »
  • Invités :

    Patricia Adam
    Alain Bauer
    Philippe Baumard
    Henri Bentégeat
    Philippe Bilger
    Pierre Boisserie
    Charles-Edouard Bouée
    Eric Branca
    Rony Brauman
    Pierre Buhler
    José Bustani
    Bernard Carayon
    Jean-Yves Carfantan
    Hugues Cazenave
    Gérard Chaliand
    Yves Christen
    Jean-François Colosimo
    André-Paul Comor
    Pierre Conesa
    Christian Coutenceau
    Dominique David
    Eric Delbecque
    Eric Denécé
    Général Vincent Desportes
    Hadrien Desuin
    Nicolas Dolo
    Henri Dou
    Gérard-François Dumont
    Bernard Esambert
    Pierre Fayard
    Jean-François Fiorina
    Michel Foucher
    Jérôme Fourquet
    Ludovic François
    Franck Galland
    Marie-France Garaud
    Valérie Gaschignard
    Jean-François Gayraud
    Pascal Gauchon
    Sylvain Gouguenheim
    Michel Goya
    Xavier Guilhou
    Christian Harbulot
    Jean-Vincent Holeindre
    Jean-Marc Huissoud
    François-Bernard Huyghe
    Alain Juillet
    Hervé Juvin
    Olivier Kempf
    Aude de Kerros
    Frédéric Lacave
    Yves Lacoste
    Patrice Lefort-Lavauzelle
    Erik L’Homme
    Gilles Lipovetsky
    Pascal Lorot
    Florian Louis
    Didier Lucas
    Jean de Maillard
    Olivier de Maison Rouge
    Thierry Marx
    Michel Maffesoli
    Olivier Marleix
    Jean-Dominique Merchet
    Flavio Werneck Meneguelli
    Nicolas Moinet
    Thibault de Montbrial
    Thierry de Montbrial
    Martin Motte
    Jean-Baptiste Noé
    Laurent Obertone
    Rémy Pautrat
    Jean-Paul Picaper
    Frédéric Pichon
    Frédéric Pierucci
    Frédéric Pons
    Bruno Racouchot
    Mériadec Raffray
    Son Excellence l’Ambassadeur Octavio Rainho
    Xavier Raufer
    Claude Revel
    Ingrid Riocreux
    Général Christophe de Saint Chamas
    Frédéric de Saint-Sernin
    Claude de Saint Vincent
    Philippe Schleiter
    David Simonnet
    Carlos-Ivan Simonsen
    Guy Teissier
    Nicolas Tenzer
    Hervé Théry
    Henri Thomé
    Denis Tillinac
    Roger Vandomme
    Hubert Védrine
    Pierre Verluise
  • Mots-clefs

  • Infothèque