20 février 2014 – Prise de décision, résistance au changement et leviers d’influence

Publié le 20 février 2014 par Bruno Racouchot

« Mes travaux s’intéressent pour l’essentiel aux différents processus de résistance au changement. Je tente de comprendre comment nous en arrivons à être influencés, pas seulement par les autres mais aussi par nous-mêmes. Notamment en me penchant sur cette face obscure de la prise de décision dans laquelle nous sommes amenés à décider en prenant appui sur des normes, des routines et des habitudes que l’on appelle en psychologie, préjugés et stéréotypes. Parfois au détriment du libre arbitre, puisque nous sommes dans l’illusion. » Ce constat ouvre une intéressante tribune publiée par Patrice Georget, maître de conférences en psychologie sociale à l’université de Caen, dans les colonnes de l’hebdomadaire Le nouvel Economiste (n° 1701 du 14/02/14). Patrice Georget cherche ainsi à comprendre comment nous réagissons « lorsque nous sommes stressés, saturés d’informations. Cette baisse de vigilance nous amène à décider dans l’incertitude, en l’absence de sens critique, car des réflexes automatiques vont piloter le comportement. » Nous sommes donc influencés par des pensées que nous considérons comme naturelles, justes et acquises. 

Patrice Georget pointe tout particulièrement les préjugés naturels, les « euristiques ». L’euristique, explique-t-il, est un levier décisionnel, un réflexe qui nous permet de décider rapidement. Et de donner quelques exemples : « Ce qui est lourd a de la valeur », « ce qui est rare est cher », « ce qui est scientifique est vrai »… On sait que les experts en marketing utilisent depuis longtemps ces approches pour séduire les consommateurs. L’analyse de Patrice Georget est intéressante en ce qu’elle permet de comprendre comment nous nous trouvons, bien malgré nous, sous influence dans nombre de situations – le mot influence étant ici perçu dans son approche négative. Et de proposer plusieurs antidotes aux processus de manipulation, comme se mettre à la place de l’autre et imaginer le mal qu’il pourrait nous faire, ou encore savoir-prendre du recul par rapport à soi-même. Au-delà de ces jeux d’influence personnelle et de contre-influence reposant sur l’analyse des comportements, il faut bien comprendre comment se structure le jeu entre les idées et nos perceptions du monde. C’est là que l’on pénètre dans le domaine cher à Communication & Influence… Car la force d’une communication d’influence, bien loin de se réduire à de simples recettes comportementales, réside d’abord en la qualité des contenus rédactionnels proposés, qui vont soit séduire, soit amener à un réexamen de la position initiale. Nous sommes donc là dans un champ proche de la rhétorique. Ceux qui en doutent pourront se reporter 25 siècles en arrière, aux dialogues de Platon ou aux comédies d’Aristophane. L’influence, dans l’acception positive du terme, se trouve ainsi intimement liée aux prémices de la pensée européenne. Comme nous l’écrivions récemment avec Alain Juillet [ndlr : « Les stratégies d’influence ou la liberté de l’esprit face à la pensée convenue », Alain Juillet et Bruno Racouchot, Revue internationale d’intelligence économique 4 – 2012, reprise dans Communication & Influence n° 41, février 2013], l’influence se révèle bel et bien être inséparable de la liberté de penser…

Bruno Racouchot, Directeur de Communication & Influence

Lire la tribune de Patrice Georget dans Le nouvel Economiste

Lire « Les stratégies d’influence ou la liberté de l’esprit face à la pensée convenue »

Partagez cet article
    • Invités :

      Patricia Adam
      Alain Bauer
      Philippe Baumard
      Henri Bentégeat
      Philippe Bilger
      Pierre Boisserie
      Charles-Edouard Bouée
      Eric Branca
      Rony Brauman
      Pierre Buhler
      José Bustani
      Bernard Carayon
      Hugues Cazenave
      Gérard Chaliand
      Yves Christen
      Jean-François Colosimo
      André-Paul Comor
      Pierre Conesa
      Christian Coutenceau
      Dominique David
      Eric Delbecque
      Eric Denécé
      Général Vincent Desportes
      Hadrien Desuin
      Nicolas Dolo
      Gérard-François Dumont
      Bernard Esambert
      Pierre Fayard
      Jean-François Fiorina
      Michel Foucher
      Ludovic François
      Franck Galland
      Marie-France Garaud
      Valérie Gaschignard
      Jean-François Gayraud
      Pascal Gauchon
      Sylvain Gouguenheim
      Michel Goya
      Xavier Guilhou
      Christian Harbulot
      Jean-Vincent Holeindre
      Jean-Marc Huissoud
      François-Bernard Huyghe
      Alain Juillet
      Hervé Juvin
      Olivier Kempf
      Frédéric Lacave
      Yves Lacoste
      Patrice Lefort-Lavauzelle
      Erik L’Homme
      Gilles Lipovetsky
      Pascal Lorot
      Florian Louis
      Didier Lucas
      Jean de Maillard
      Olivier de Maison Rouge
      Thierry Marx
      Michel Maffesoli
      Jean-Dominique Merchet
      Flavio Werneck Meneguelli
      Nicolas Moinet
      Thibault de Montbrial
      Thierry de Montbrial
      Martin Motte
      Laurent Obertone
      Rémy Pautrat
      Jean-Paul Picaper
      Frédéric Pichon
      Frédéric Pons
      Bruno Racouchot
      Mériadec Raffray
      Son Excellence l’Ambassadeur Octavio Rainho
      Xavier Raufer
      Claude Revel
      Ingrid Riocreux
      Général Christophe de Saint Chamas
      Frédéric de Saint-Sernin
      Claude de Saint Vincent
      Philippe Schleiter
      David Simonnet
      Carlos-Ivan Simonsen
      Guy Teissier
      Nicolas Tenzer
      Hervé Théry
      Henri Thomé
      Denis Tillinac
      Roger Vandomme
      Hubert Védrine
      Pierre Verluise
    • Mots-clefs

    • Infothèque