N° 53 – Mars 2014 – Influence de l’imaginaire et déconnexion des élites : le décryptage de Michel Maffesoli

Publié le 31 mars 2014 par Bruno Racouchot

Professeur de sociologie à la Sorbonne, Michel Maffesoli vient de signer un pamphlet musclé contre Les nouveaux bien-pensants (Éditions du Moment). À ses yeux, hommes politiques, journalistes, intellectuels et hauts fonctionnaires parlent et agissent entre eux, en totale rupture avec les réalités du monde. Ils n’ont pas compris que notre univers a glissé du programmatique et du rationnel vers l’imaginaire et l’émotionnel.

Dans l’entretien qu’il m’a accordé, Michel Maffesoli constate que le pouvoir institutionnel s’est déconnecté de la puissance qui émane du peuple. Or, la force de l’imaginaire qui survit dans le tréfonds de nos sociétés est considérable. Elle a des conséquences majeures sur l’organisation de nos vies, de nos cités, de nos entreprises. Et seule la compréhension fine des mécanismes de l’influence permet de répondre à ces nouvelles configurations et ces nouveaux enjeux.

Bruno Racouchot, directeur de Communication & Influence

Télécharger ce document

Feuilleter sur Calaméo

Partagez cet article
    • Invités :

    • Mots-clefs

    • Infothèque