Yves Lacoste

 

N°94 – Juin 2018 – Les grands théoriciens de la géopolitique face à l’articulation puissance/influence : le décryptage de Florian Louis

Professeur agrégé d’histoire, enseignant en classes préparatoires aux grandes écoles, Florian Louis achève à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS, Paris) une thèse portant sur les origines de la géopolitique. Il est l’auteur d’un ouvrage qui fait référence en la matière, Les grands théoriciens de la géopolitique (Belin), dont la troisième édition entièrement revue vient de paraître. Et il publie en septembre aux PUF un volumineux manuel d’introduction aux enjeux internationaux actuels : Histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain. Lire la suite

 

N°56 – Juin 2014 : De l’influence des représentations mentales dans le jeu géopolitique : le décryptage d’Yves Lacoste

Considéré comme le père de la géopolitique à la française, le professeur Yves Lacoste défend une approche lucide et pragmatique des réalités géopolitiques. Pour lui, la géopolitique s’incarne dans des rivalités de pouvoirs entre acteurs évoluant sur des territoires, du pouvoir le plus brut au plus subtil. Lire la suite

 

4 mai 2014 – Géopolitique et jeux d’influence : lancement de la revue Conflits

Excellente initiative que celle de Pascal Gauchon de lancer Conflits, une revue trimestrielle de géopolitique critique qui retiendra l’attention de tous ceux qui s’efforcent de cerner et comprendre les jeux d’influence sur la scène internationale. « La géopolitique ne s’est-elle pas imposée comme la culture générale du monde moderne ? Aussi est-elle à la mode » constate Pascal Gauchon qui s’en réjouit, mais prévient cependant : « il ne faudrait pas que, en devenant populaire, la géopolitique se banalise. » Pour qu’elle ne soit ni instrumentalisée ni noyée dans l’océan des « bons sentiments », Pascal Gauchon propose que cette approche géopolitique intègre le temps long, les horizons lointains, l’imprévu, le terrain. Bref, qu’elle s’impose de manière globale, intégrant les réalités, prenant en compte les identités, remettant en doute nombre de pseudo-certitudes. En un mot, qu’elle soit une géopolitique du conflit, d’où le nom donné à la revue. Lire la suite

 

N°44 – Mai 2013 – Les diplomates d’entreprise, pôles d’influence de la géoéconomie de demain : le décryptage de Pascal Lorot

Le 15 mai 2013 a eu lieu à Paris le 3ème Forum annuel que l’Institut Choiseul consacre aux diplomates d’entreprise. Dans l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, Pascal Lorot, président de l’Institut Choiseul, montre en quoi cette nouvelle profession, moteur d’influence dans les défis économiques à venir, constitue un atout-clé pour les entreprises. Lire la suite

 

N° 19 – Mai 2010 – La géopolitique, pour comprendre les nouveaux enjeux ; Le Festival de géopolitique de Grenoble ; La géopolitique, grille de décryptage du réel ; Géopolitique et guerre économique : reprendre l’offensive ; Vidal de La Blache, géographe de science et d’influence.

La tenue du second Festival de géopolitique de Grenoble, les 28, 29 et 30 mai, permet de comprendre quelle utilité présente cette discipline, pour les universitaires comme pour les entreprises. Elle exige de voir le monde tel qu’il est et non tel que nous souhaiterions qu’il soit. La géopolitique est saine parce qu’elle fait appel à notre sens des réalités, à notre pragmatisme. Elle nous invite à retrouver un nouvel état d’esprit. De fait, la géopolitique est un fabuleux vecteur d’influence.

Jean-François Fiorina et Pascal Gauchon ont créé en 2009 le Festival de géopolitique et de géoéconomie de Grenoble. Jean-François Fiorina est le directeur de l’Ecole Supérieure de Commerce de Grenoble. Pascal Gauchon dirige la collection Major aux PUF, Presses Universitaires de France. Normalien, agrégé d’histoire, il est également le directeur de Prépasup, institut d’enseignement supérieur privé spécialisé dans les préparations Sciences Po et HEC.

Cités dans ce numéro : Nicolas Baverez, Vincent Berdoulay, Gérard-François Dumont, Bernard Esambert, Jean-François Fiorina, Michel Foucher, Pascal Gauchon, Christian Harbulot,Yves Lacoste, Philippe Moreau Defarges, Friedrich Ratzel, André-Louis Sanguin, Olivier Soubeyran, Hubert Védrine,  Paul Vidal de La Blache.

Télécharger le document

 

N° 7 – Février 2009 – Géopolitique, puissance, communication et influence ; Des espaces, des hommes, des réseaux ; Pas de mondialisation sans…territoires ni frontières ! ; La gestion de l’eau entre conflit et coopération ; Friedrich Ratzel, père de la géographie politique.

« L’eau, enjeu de puissance et d’influence », par Franck Galland. Directeur de la sûreté de Suez Environnement et président du Collège des opérateurs d’infrastructures vitales au sein du Haut Comité Français pour la Défense Civile, Franck Galland est l’invité de ce numéro. Il vient de publier L’Eau : géopolitique, enjeux, stratégies, aux Éditions du CNRS en septembre dernier, et est l’auteur de nombreux articles sur la géopolitique de l’eau parus dans des revues stratégiques (Revue de la Défense Nationale, Bulletin d’Etudes de la Marine, Revue de la Gendarmerie Nationale). Reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes français de la question, il met en évidence le fait que l’eau va devenir un enjeu crucial des relations internationales.

Cités dans ce numéro : Samuel Assouline, Margaret Beckett, Michel Foucher, Franck Galland, Pascal Gauchon, Ernst Haeckel, Hérodote, Jean-Marc Huissoud, Rudolf Kjellen, Yves Lacoste, Friedrich Ratzel, Evelyne Sevin, Sun Tse, Hubert Védrine, Ori Yogev.

Télécharger le document

  • Invités :

  • Mots-clefs

  • Infothèque