Rayonnement

 

N°54 – Avril 2014 – L’influence de la France sur la scène internationale : le décryptage de Michel Foucher

Géographe, professeur des universités enseignant à l’École normale supérieure de Paris et titulaire de la chaire de géopolitique appliquée au Collège d’études mondiales, Michel Foucher a aussi été ambassadeur de France et conseiller du ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine. Spécialiste des frontières, il vient de publier un Atlas de l’influence française au XXIe siècle (Robert Laffont/Institut français, 2013). Pour lui, partager des idées, des initiatives, des actions, tel est le fondement de l’influence. Lire la suite

 

N°52 – Février 2014 – Temps, stratégie, innovation : des paramètres-clés pour les stratégies d’influence appliquées à l’entreprise

Le 24 mars prochain aura lieu, à l’Assemblée nationale, le lancement officiel de l’ouvrage L’intelligence économique au service de l’innovation (éditions Eyrolles). Rédigé sous la direction de Christian Coutenceau, président du groupement Technologies avancées de HEC Alumni, ce livre se fixe pour objectif de mettre nos entreprises et nos territoires en posture d’innovation permanente. Une douzaine d’experts, hommes et femmes de terrain, ont ainsi rédigé 50 fiches pratiques pour optimiser le positionnement de l’entreprise. Lire la suite

 

3 juillet 2013 – Snowden, OTAN, hard et soft powers : l’analyse de Patricia Adam

L’affaire Snowden constitue un excellent point de départ pour réfléchir non seulement à la place de la France dans l’OTAN, mais aussi à l’articulation des rapports entre hard et soft powers entre « alliés ». A ce titre, il est intéressant de se reporter à l’interview de Patricia Adam publiée récemment dans la revue Défense (Union IHEDN, N° 162, mai – juin 2013). La présidente de la Commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale conforte à cette occasion le positionnement qui était le sien dans l’entretien qu’elle avait accordé à Communication & Influence en mars dernier. Dans Défense, Patricia Adam rappelle qu’en matière de politique étrangère, elle « considère que la France est une puissance d’un rang suffisant pour revendiquer une liberté de pensée et une autonomie de décision et d’action sur la scène internationale. Cette politique traditionnelle fait l’objet d’une convergence, sinon parmi tous les députés, du moins au sein de la commission que je préside. Elle se caractérise par plusieurs déterminants républicains : primat du politique, refus de l’impérialisme et de la confrontation entre blocs, multilatéralisme, respect de la souveraineté et du droit international. » Or, avec l’affaire Snowden, les masques tombent ! Si nous sommes sous surveillance étroite, quid de notre appartenance à l’OTAN ? Quid de notre souveraineté ? Quid de notre rayonnement et de notre influence ?  Lire la suite

 

N° 30 – Février 2012 – Vecteurs d’influence et débats d’idées : le décryptage de Nicolas Tenzer

Normalien et énarque, haut fonctionnaire ayant exercé de nombreuses responsabilités dans l’administration, Nicolas Tenzer est aussi directeur de la revue Le Banquet, président du Centre d’études et de réflexion pour l’action politique (CERAP) et d’Initiative pour le développement de l’expertise française à l’international et en Europe (IDEFIE).

Dans l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, il explique pourquoi il est urgent que notre pays engage une vraie stratégie d’influence à l’international. Et sur le plan intérieur, à l’approche des échéances électorales, il plaide pour un retour à un authentique débat d’idées au coeur de la Cité.

Cités dans ce numéro : Raymond Aron, Zbigniew Brzezinski, Charles Cogan, Eric Delbecque, Francis Fukuyama, Samuel Huntington, Henry Kissinger, Nicolas Tenzer.

Télécharger le document

Feuilleter ce document sur Calaméo

 

N° 28 – Décembre 2011 – L’influence, pointe de diamant de l’intelligence économique : le décryptage d’Eric Delbecque

Dans son dernier ouvrage, L’influence ou les guerres secrètes (Vuibert, novembre 2011), Eric Delbecque, chef du département sécurité économique de l’INHESJ (Institut National des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice), déplore la pusillanimité de la France en matière de stratégies d’influence. Une lacune d’autant plus regrettable que la France rayonna longtemps en Europe et dans le monde par la force de ses idées.

Dans l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes communication, Eric Delbecque plaide en faveur d’une ligne stratégique digne de ce nom, soutenue par les outils du soft-power. Dans la sphère des relations internationales comme dans la guerre économique, la France doit désormais privilégier l’emploi des stratégies indirectes, au premier rang desquelles l’influence.

Cités dans ce numéro : Eric Delbecque, Général Vincent Desportes, Luc Ferry, Alain Finkielkraut, Ludovic François, Francis Fukuyama, Marcel Gauchet, Samuel Huntington, François-Bernard Huyghe, Alain Juillet, Robert Kagan, Walter Lippmann, Hubert Lyautey, Michel Maffesoli, Alain Renaut, Claude Revel, Pierre Rosanvallon, Daniel Tartonne.

Télécharger le document

Feuilleter ce document sur Calaméo

 

N° 26 – Octobre 2011 – Géopolitique, influence et grandes écoles de management : le décryptage de Jean-François Fiorina

Introduire la géopolitique dans le cursus des écoles de management pour mieux permettre aux étudiants de comprendre les réalités du monde : tel est le souhait de Jean-François Fiorina. Directeur de l’ESC (Ecole supérieure de commerce) de Grenoble – l’une des meilleures dans sa catégorie – co-fondateur du Festival de géopolitique, Jean-François Fiorina est un pragmatique. A ses yeux, « la géopolitique, c’est avant tout comprendre pour agir ».

Dans l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, Jean- François Fiorina plaide pour un retour au réalisme et précise sa vision en matière de stratégies d’influence et de relations internationales.

Cités dans ce numéro : Pascal Gauchon, Héraclite d’Ephèse, Jean-Marc Huissoud, Alain Juillet, Xavier Raufer.

Télécharger le document

Feuilleter ce document sur Calaméo

 

DOSSIER HORS SERIE N° 7 – Juin 2011 – Stratégies d’influence, le décryptage de Pascal Gauchon.

Normalien, agrégé d’histoire, spécialiste de géopolitique, directeur de la prestigieuse collection Major aux PUF (Presses Universitaires de France), Pascal Gauchon quitte cette année la direction de Prépasup, un institut privé spécialisé dans les classes préparatoires aux plus grandes écoles commerciales (ESSEC, HEC, ESCP Europe, EM Lyon, EDHEC, etc.) et aux instituts d’études politiques.

Avoir formé une partie de l’élite managériale française n’est pas anodin. Dans l’entretien qu’il a bien voulu nous accorder, Pascal Gauchon donne son sentiment sur les stratégies d’influence en matière de formation et d’éveil des jeunes générations.

Cités dans ce numéro : Pierre Bellon, Jean-François Fiorina, Pascal Gauchon, Jean-Marc Huissoud, Alain Juillet, Blaise Pascal, Michel Prigent.

Télécharger le document

Feuilleter ce document sur Calaméo

 

N° 22 – Novembre-Décembre 2010 – Après Toronto, São Paulo ; Géopolitique du Brésil ; Le Brésil, une influence grandissante sur la scène internationale ; Ordem e Progresso, la devise du Brésil ; France – Brésil, une influence réciproque ; Le rêve de la France Antarctique.

En 2007, Comes Communication ouvrait sa première antenne à l’international à Toronto, en Ontario, coeur du Canada anglophone. En novembre 2010, nous avons réitéré cette montée en puissance au Brésil, en ouvrant une nouvelle antenne à São Paulo. Ce qui explique que ce n° de Communication & Influence soit entièrement dédié au Brésil. Un thème d’actualité. Le 1er janvier 2011, Dilma Rousseff a pris ses fonctions de Président du Brésil. Un Brésil qui bénéficie d’une croissance exceptionnelle (8% pour 2010), au risque d’être en surchauffe, et qui offre de prodigieux champs de développement à explorer. Pourquoi, comment le Brésil est-il devenu ce géant qui fascine, tant par sa puissance que par son dynamisme ou sa formidable influence ?

Son Excellence l’Ambassadeur Octavio Rainho. Diplomate brésilien de très haut rang, fin connaisseur de notre pays où il séjourna à deux reprises, il fut en outre durant huit ans ambassadeur du Brésil en Inde, autre pays majeur émergent. Un discours à décrypter avec soin. Et quelques leçons à tirer.

Cités dans ce numéro : Celso Amorim, Everardo Backheuser, Auguste Comte, Gilles Havard, Aurélio de Lyra Tavares, Son Excellence Antônio Delfim Netto, Son Excellence l’Ambassadeur Octavio Rainho, Dilma Rousseff, Mario Travassos, Cécile Vidal, Sophie Vieillard.

Télécharger le document

 

N° 20 – Juin 2010 – « Quelle stratégie d’influence en appui aux opérations militaires ? »

Ce numéro spécial de Communication & Influence est intégralement consacré au colloque qui s’est tenu le 15 juin dernier à l’Ecole militaire à Paris, dont le thème central était : « Quelle stratégie d’influence en appui aux opérations militaires ? ». Nous en présentons ici quelques extraits, significatifs de l’évolution de la pensée stratégique française. De fait, un colloque de ce type constitue une première et se révèle riche d’enseignements, aussi bien pour les théâtres d’opérations extérieures que pour la guerre économique. Tant l’allocution prononcée en ouverture par le général de division aérienne Guillaume Gelée, directeur du CICDE – Centre Interarmées de Concepts, de Doctrines et d’Expérimentations – que l’analyse conduite par le colonel François Chauvancy, intéresseront l’ensemble des décideurs des mondes civil et militaire.

Cités dans ce numéro : Frédéric Charillon, Colonel François Chauvancy, Général de division aérienne Guillaume Gelée, Alain Juillet, Emmanuel Kant, Général Stanley McChrystal, Jean-Marie Messier.

Télécharger le document

 

N° 16 – Janvier 2010 – La bande dessinée, l’influence par l’émotion ; Héros BD : l’éternel retour ; La bande dessinée, vecteur d’influence, reflet de notre société ; Le scenariste BD, héritier des conteurs et des bardes ; Tintin, reporter influent.

À l’occasion du 37e Festival de la bande dessinée d’Angoulême, Communication & Influence a ouvert ses colonnes à deux professionnels de la bande dessinée.

Tout d’abord Claude de Saint Vincent, aujourd’hui Directeur Général de Média-Participations, 3e groupe d’édition français (320 M€ de CA), actif dans la presse et l’édition avec notamment Dargaud, Dupuis, Fleurus, Mango… Pour ce fin connaisseur du monde de la BD, l’intrusion de cette dernière dans le monde économique est emblématique de sa puissance et de son rayonnement, qui ne peuvent être que confortés par l’explosion du numérique et des nouvelles technologies.

Ensuite le scénariste Pierre Boisserie. Venu à la BD par le dessinateur Eric Stalner, Pierre Boisserie est le scénariste de plusieurs séries à succès, dont Dantès, qui anticipait l’affaire Kerviel. A ses yeux, le scénariste est par nature un homme d’influence, qui reprend à sa manière la tradition des conteurs d’autrefois, et comme tel, se positionne comme « faiseur d’opinion ».

Cités dans ce numéro : Pierre Boisserie, Pierre de Bousquet de Florian, Hélène Carrère d’Encausse, Alexandre Dumas, Edgar P. Jacobs, Martine Jacot, Michel-Edouard Leclerc, Raymond Leblanc, René-Victor Pilhes, Georges Prosper Remi, Claude de Saint Vincent, Louis Schweitzer, Eric Stalner, Steven Spielberg,  Eric Stalner, Jean Van Hamme, Pol Vandromme, Nicolas Vanier, Sophie Vieillard.

Télécharger le document

  • Invités :

  • Mots-clefs

  • Infothèque