Communication & Influence

 

N° 72 – Avril 2016 : Fabricants d’intox et manipulateurs dans la guerre mondiale de l’information : le décryptage de Christian Harbulot

« L’information (vraie ou fausse) est une arme parfois plus efficace que le fusil, la diplomatie, la justice ou la loi. » Malheureusement, constate Christian Harbulot en ouverture de son dernier livre, Fabricants d’intox – La guerre mondialisée des propagandes (Lemieux éditeur, 2016), à la différence de ce que l’on observe dans le monde anglo-saxon, en Chine, en Russie ou en Israël, « une telle évidence n’entre pas dans le champ de vision de nos élites »…  Lire la suite

 

N° 71 – Mars 2016 : Manœuvres d’influence grises et noires contre l’Iran et la Syrie : le décryptage de Frédéric Pichon

Arabisant, docteur en histoire contemporaine, chercheur, Frédéric Pichon est un fin connaisseur des arcanes du Proche-Orient, où il a vécu et enseigné. Universitaire, il est aussi un homme de terrain, qui aime se confronter aux réalités. A contre-courant du mainstream dans les dossiers iranien et syrien, Frédéric Pichon vient de publier Syrie, pourquoi l’Occident s’est trompé (Editions du Rocher, réédition janvier 2016). Une analyse impitoyable de nos échecs qui explique notre perte d’influence dans ce contexte géopolitique si complexe.

Dans l’entretien qu’il m’a accordé, Frédéric Pichon décortique les process de manipulation, de désinformation et d’intoxication mis en œuvre à l’endroit de l’Iran et surtout de la Syrie. Sans porter un jugement de valeur sur le fond, il s’agit ici de mettre en relief l’articulation des outils du hard et du soft power dans des configurations à hauts risques. Et comprendre ce qui advient quand l’idéologie s’évertue à nier la réalité.

Télécharger le document

 

1er avril 2016 – Influentia, influenceurs et influencés…

Communication & Influence avait consacré son n°65 de mai 2015 à Influentia, une somme imposante consacrée à l’influence réalisée sous la direction de Ludovic François et Romain Zerbib, qui rassemblait nombre de contributions d’experts français et internationaux en la matière. Les éditions Lavauzelle (www.lavauzelle.com) viennent de procéder à une réédition de l’ouvrage, réédition revue et augmentée de nouvelles contributions. D’emblée, Ludovic François et Romain Zerbib annoncent clairement les objectifs. Il s’agit d’éclairer les lecteurs « sur les armes, méthodes et outils qu’emploient les nations, les firmes et les organisations pour orienter les marchés et façonner l’opinion. Comment orientent-elles les comportements des élus, des citoyens et des consommateurs ? Comment imposent-elles des idées et des convictions ? Au-delà des questions techniques, l’ouvrage s’intéresse également aux problématiques éthiques que soulève l’omniprésence des professionnels de l’influence dans notre société ultra médiatisée. »  Lire la suite

 

N° 69 – Janvier 2016 : Nos armées au défi de l’influence : hard et soft power sont intimement liés, le décryptage du Général Vincent Desportes

« L’influence n’existe que si elle est basée sur de solides réalités, économiques et militaires en particulier. Le monde est, et restera, un espace d’affrontement armé des volontés. » Tel est le constat dressé par le général (r) Vincent Desportes, qui vient de publier La dernière bataille de France (Le Débat/Gallimard). De fait, en matière de défense, sécurité et relations internationales, puissance et influence sont intimement liées.

Dans l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, le général Desportes montre aussi que c’est dans les débats d’idées que se joue aujourd’hui l’avenir de notre puissance. En janvier 2013, il rappelait déjà dans nos colonnes (C&Inf n°40) à quel point l’influence s’imposait comme une arme redoutable, que les armées devaient s’approprier et maîtriser. Une orientation confirmée tout récemment par le Chef d’Etat-Major des Armées, le général Pierre de Villiers, pour qui l’influence constitue désormais un nouveau champ d’action. Un retour au réalisme dont on ne peut que se réjouir pour nos armées et notre pays.

Télécharger le document

 

21 décembre 2015 – Attentats, gestion de crise, influence du mainstream et déni de réalité

Xavier Guilhou est indéniablement depuis plus de  trente ans l’un des meilleurs spécialistes français en matière de prévention des risques, gestion des crises et aide à la décision stratégique. Dotée d’une solide expérience civile et militaire, il a accompagné de près et sur le terrain les plus grandes catastrophes mondiales, catastrophes naturelles comme l’ouragan Katrina, crises sanitaires ou encore crises financières majeures. Spécialisée dans l’Intelligence territoriale, Comprendre & Entreprendre, la Lettre de l’EM Normandie, a eu la bonne idée de l’interroger au lendemain des attentats du 13 novembre à Paris. Au-delà des aspects techniques de la lutte contre le terrorisme, Xavier Guilhou explique comment, par aveuglement le plus souvent, nous nous retrouvons paralysés mentalement. Subjugués par la force des idées en vogue – du mainstream – nos élites dirigeantes font un déni de réalité. Ne pouvant  et/ou ne voulant admettre le réel, elles se condamnent à l’impuissance. Les terroristes gagnent ainsi sur tous les tableaux : ils usent brutalement du hard power sachant dans le même temps que nous sommes mentalement prisonniers de nos propres schémas mentaux de représentation du monde, autrement dit sous influence…  Lire la suite

 

Communication & Influence – n° 68 – décembre 2015 – La communication d’influence et l’entreprise : le décryptage en vidéo de Bruno Racouchot

Expliquer en 11 minutes ce qu’est la communication d’influence, quelles sont ses cibles, sa logique, les retours sur investissement que l’on peut en attendre, tel est l’objet de la vidéo que vous allez découvrir. En effet, Jérôme Bondu, président du club IES (Intelligence économique et stratégique) et directeur de la société Inter-Ligere, m’a très courtoisement invité à m’exprimer sur ce sujet dans le cadre de son émission ActuEntreprise.

Qu’est-ce que la communication d’influence ?

Retrouvez l’interview de Bruno Racouchot sur le site ActuEntrepise

 

10 novembre 2015 – Six propositions du CRSI sur la légitime défense

L’entretien récemment accordé par l’avocat pénaliste Thibault de Montbrial à Communication & Influence (n°67, octobre 2015), a visiblement été bien reçu par notre lectorat. Afin de poursuivre sur cette lancée, il est utile de citer ici les six mesures proposées le 3 novembre dernier par Thibault de Montbrial en tant que président du CRSI, le Centre français de réflexion sur la sécurité intérieure, mesures visant à adapter le droit de la légitime défense aux réalités d’aujourd’hui. Au-delà de leur aspect technique et concret, on verra qu’il s’agit aussi pour leur auteur de faire sauter des blocages mentaux. C’est là que l’aspect influence prend sa pleine dimension. Car les terroristes et autres adeptes de l’ultra-violence sont d’abord forts de nos multiples inhibitions mentales. Que propose donc Thibault de Montbrial ?  Lire la suite

 

5 novembre 2015 – Mémento d’influence pour le chef d’entreprise

Pointe de diamant de l’intelligence économique, comme l’avait définie Eric Delbecque, (Communication & Influence, n° 28, décembre 2011), l’influence est bien connue des militaires. L’un d’entre eux, un aviateur, le colonel Bruno Mignot, vient de publier un Mémento de stratégie d’influence à usage du dirigeant d’entreprise (L’Harmattan, septembre 2015, 177 p., 20 €) simple, efficace, clair et concis. Son objectif ? Mettre à disposition des dirigeants et managers les ressources offertes par l’influence dans la conduite de leurs affaires, grâce à une méthodologie rigoureuse – au demeurant assez aisée à mettre en œuvre – dérivée des cadres de raisonnement et d’action militaires.  Lire la suite

 

N° 67 – Octobre 2015 – Le sursaut ou le chaos : Thibault de Montbrial décrypte le terrorisme, entre droit, sécurité et jeux d’influence

Avocat pénaliste au barreau de Paris, fin connaisseur des questions de renseignement et de terrorisme, fondateur du Centre de réflexion sur la sécurité intérieure, Thibault de Montbrial a publié en juin dernier Le sursaut ou le chaos (Plon). Refusant la langue de bois, il prône un durcissement des dispositifs, notamment juridiques, contre les djihadistes français.

Dans l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, Thibault de Montbrial précise très clairement : « Pour gagner cette guerre, il nous faut avant tout regarder la réalité en face, nommer les choses clairement, et susciter un projet collectif articulé clairement autour de valeurs. La lutte contre le terrorisme n’est pas qu’une affaire de technique, de droit et de renseignement. La dimension influence – entendons mentale, psychologique, philosophique – est essentielle puisque c’est sur le vide de nos sociétés que prospère le terrorisme islamiste. »

Télécharger le document

 

28 juin 2015 – Territoires, mondialisation et cybersiècle

L’idéologie paralyse la réflexion stratégique : tel est le constat dressé par l’équipe de la revue France Horizon qui publie son premier numéro. « Le déni de réalité comme le déclinisme, frères ennemis, épuisent notre pays. Diagnostiquer lucidement, forces comme faiblesses, évaluer sans passion, opportunités comme menaces, puis agir avec résolution, en croyant en nos capacités mais sans arrogance, voilà qui paraît un défi d’une envergure à ce jour inégalable dans notre pays, trop enclin à encourager « l’idéologisme » et le « spectacle de la peur » », constate Eric Delbecque dans son éditorial. Refusant tout présupposé d’ordre idéologique, France Horizon traite « d’intelligence économique, de compétitivité et de sécurité économique (donc d’intelligence économique), mais en s’aventurant assez loin sur tous les sujets et en utilisant toutes les perspectives disponibles dans les sciences humaines. Ceci afin de donner le maximum de profondeur aux thèmes traités par notre association. C’est résolument l’angle d’un think tank que nous adoptons. »  Lire la suite

« Page précedentePage suivante »
  • Invités :

    Patricia Adam
    Alain Bauer
    Philippe Baumard
    Henri Bentégeat
    Philippe Bilger
    Pierre Boisserie
    Charles-Edouard Bouée
    Eric Branca
    Rony Brauman
    Pierre Buhler
    José Bustani
    Bernard Carayon
    Hugues Cazenave
    Gérard Chaliand
    Yves Christen
    Jean-François Colosimo
    André-Paul Comor
    Pierre Conesa
    Christian Coutenceau
    Dominique David
    Eric Delbecque
    Eric Denécé
    Général Vincent Desportes
    Hadrien Desuin
    Nicolas Dolo
    Gérard-François Dumont
    Bernard Esambert
    Pierre Fayard
    Jean-François Fiorina
    Michel Foucher
    Ludovic François
    Franck Galland
    Marie-France Garaud
    Valérie Gaschignard
    Jean-François Gayraud
    Pascal Gauchon
    Sylvain Gouguenheim
    Michel Goya
    Xavier Guilhou
    Christian Harbulot
    Jean-Vincent Holeindre
    Jean-Marc Huissoud
    François-Bernard Huyghe
    Alain Juillet
    Hervé Juvin
    Olivier Kempf
    Frédéric Lacave
    Yves Lacoste
    Patrice Lefort-Lavauzelle
    Erik L’Homme
    Gilles Lipovetsky
    Pascal Lorot
    Florian Louis
    Didier Lucas
    Jean de Maillard
    Olivier de Maison Rouge
    Thierry Marx
    Michel Maffesoli
    Jean-Dominique Merchet
    Flavio Werneck Meneguelli
    Nicolas Moinet
    Thibault de Montbrial
    Thierry de Montbrial
    Martin Motte
    Laurent Obertone
    Rémy Pautrat
    Jean-Paul Picaper
    Frédéric Pichon
    Frédéric Pons
    Bruno Racouchot
    Mériadec Raffray
    Son Excellence l’Ambassadeur Octavio Rainho
    Xavier Raufer
    Claude Revel
    Ingrid Riocreux
    Général Christophe de Saint Chamas
    Frédéric de Saint-Sernin
    Claude de Saint Vincent
    Philippe Schleiter
    David Simonnet
    Carlos-Ivan Simonsen
    Guy Teissier
    Nicolas Tenzer
    Hervé Théry
    Henri Thomé
    Denis Tillinac
    Roger Vandomme
    Hubert Védrine
    Pierre Verluise
  • Mots-clefs

  • Infothèque