Tocqueville

 

2 décembre 2016 – Réalité, filtres médiatiques et bataille des idées

Dans deux de ses toutes récentes notes d’alerte de la revue Sécurité Globale intitulées La Bataille des idées, le criminologue Xavier Raufer met clairement en évidence les liens qui unissent prédateurs financiers, hommes politiques et journalistes. Pointant tour à tour « Lénine, Soros et la fragmentation du monde » et « Brexit, Trump et journalisme de connivence », Xavier Raufer montre à quel point le jeu des idées visant à définir les règles de ce qu’il est convenu de penser – et ensuite de faire – permet de dresser les opinons publiques et les marchés. Ou plutôt permettait. Car il semblerait que le discrédit qui touche aujourd’hui les médias et les prétendues « élites » dirigeantes soit un phénomène de réaction à l’échelle mondiale.  Lire la suite

 

N°54 – Avril 2014 – L’influence de la France sur la scène internationale : le décryptage de Michel Foucher

Géographe, professeur des universités enseignant à l’École normale supérieure de Paris et titulaire de la chaire de géopolitique appliquée au Collège d’études mondiales, Michel Foucher a aussi été ambassadeur de France et conseiller du ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine. Spécialiste des frontières, il vient de publier un Atlas de l’influence française au XXIe siècle (Robert Laffont/Institut français, 2013). Pour lui, partager des idées, des initiatives, des actions, tel est le fondement de l’influence. Lire la suite

 

26 août 2013 – La perte d’influence de la France à l’international est-elle imputable à l’autisme de nos élites ?

« La France a beaucoup d’influence culturelle. Mais politiquement elle ne compte pas beaucoup sur l’échiquier mondial. Elle a eu la chance d’être admise dans le club des pays victorieux après la guerre et d’obtenir un siège au Conseil de sécurité. Mais, aujourd’hui, à l’heure de la montée en puissance de la Chine, de l’Inde, du Brésil, de l’Indonésie, la France a perdu de son influence, quand bien même elle est intervenue au Mali. Elle ne joue plus aucun rôle dans les grands dossiers de la planète (Moyen-Orient, Corée du Nord, Iran…). Son économie est si faible qu’elle ne peut pas poursuivre son investissement dans le militaire. » Ce constat de perte d’influence, Ezra Suleiman, professeur de sciences politiques à l’université de Princeton, fin connaisseur de l’Europe et de la France, l’impute en grande partie à des élites françaises fermées sur elles-mêmes et coupées du réel (L’élite aurait intérêt à s’ouvrir plus, Le Monde, 25/08/13). Une analyse pour le moins pertinente qui mérite d’être examinée à la loupe par les spécialistes de l’influence. Lire la suite

 

25 février 2013 – Tocqueville et la Chine, la puissance des idées

« Lorsqu’il a écrit L’Ancien Régime et la Révolution, en 1856, Alexis de Tocqueville pouvait-il se douter qu’un siècle et demi après, en 2012, son essai deviendrait un best-seller en Chine ? » rapporte le magazine Chine Plus (groupe Hearst Hong Kong). De nombreux journaux se sont ainsi étonnés de voir un penseur français du XIXe siècle peu connu du grand public bénéficier d’une soudaine notoriété de l’autre côté de la planète. Au-delà du factuel, c’est bien la preuve que les idées constituent la quintessence des stratégies d’influence. Quiconque connaît un tant soit peu l’histoire des idées depuis l’aurore de la pensée sait qu’il y eut toujours d’incessants allers et retours, dans l’espace et le temps, entre théoriciens et praticiens. Lire la suite

  • Invités :

  • Mots-clefs

  • Infothèque