Festival de géopolitique

 

N° 33 – Mai 2012 – De la puissance à l’influence dans la sphère des relations internationales : le décryptage de Pierre Buhler

L’ouvrage La puissance au XXIe siècle – Les nouvelles définitions du monde, (CNRS Editions, préfacé par Hubert Védrine), a récemment reçu le Prix du Festival de géopolitique de Grenoble. Son auteur, Pierre Buhler présente un parcours en parfaite adéquation avec la complexité du sujet. Diplômé d’HEC, de Sciences Po Paris et de l’INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales – polonais), ancien élève de l’ENA, ancien ambassadeur de France à Singapour, professeur de relations internationales à Sciences Po, il vient d’être nommé ambassadeur de France en Pologne.

Dans l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication – où il s’exprime à titre purement personnel, n’engageant en rien son ministère – Pierre Buhler invite les Français à faire preuve de réalisme sur la scène internationale : « Ne nous laissons pas inhiber par un langage moralisateur sur la puissance et l’influence, car c’est bien là le jeu qui se déroule aujourd’hui sous nos yeux à la surface du globe. »

Cités dans ce numéro : Raymond Aron, Pierre Buhler, Christian Harbulot, Robert Keohane, Rupert Murdoch, Napoléon, Joseph Nye, Alain Richard, Susan Strange, Hubert Védrine, Max Weber.

Télécharger le document

Feuilleter ce document sur Calaméo

 

N° 26 – Octobre 2011 – Géopolitique, influence et grandes écoles de management : le décryptage de Jean-François Fiorina

Introduire la géopolitique dans le cursus des écoles de management pour mieux permettre aux étudiants de comprendre les réalités du monde : tel est le souhait de Jean-François Fiorina. Directeur de l’ESC (Ecole supérieure de commerce) de Grenoble – l’une des meilleures dans sa catégorie – co-fondateur du Festival de géopolitique, Jean-François Fiorina est un pragmatique. A ses yeux, « la géopolitique, c’est avant tout comprendre pour agir ».

Dans l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, Jean- François Fiorina plaide pour un retour au réalisme et précise sa vision en matière de stratégies d’influence et de relations internationales.

Cités dans ce numéro : Pascal Gauchon, Héraclite d’Ephèse, Jean-Marc Huissoud, Alain Juillet, Xavier Raufer.

Télécharger le document

Feuilleter ce document sur Calaméo

 

DOSSIER HORS SERIE N° 7 – Juin 2011 – Stratégies d’influence, le décryptage de Pascal Gauchon.

Normalien, agrégé d’histoire, spécialiste de géopolitique, directeur de la prestigieuse collection Major aux PUF (Presses Universitaires de France), Pascal Gauchon quitte cette année la direction de Prépasup, un institut privé spécialisé dans les classes préparatoires aux plus grandes écoles commerciales (ESSEC, HEC, ESCP Europe, EM Lyon, EDHEC, etc.) et aux instituts d’études politiques.

Avoir formé une partie de l’élite managériale française n’est pas anodin. Dans l’entretien qu’il a bien voulu nous accorder, Pascal Gauchon donne son sentiment sur les stratégies d’influence en matière de formation et d’éveil des jeunes générations.

Cités dans ce numéro : Pierre Bellon, Jean-François Fiorina, Pascal Gauchon, Jean-Marc Huissoud, Alain Juillet, Blaise Pascal, Michel Prigent.

Télécharger le document

Feuilleter ce document sur Calaméo

 

N° 24 – Mars 2011 – Risque nucléaire et jeux d’influence ; La fracture décideurs / émetteurs ; Réhabiliter le risque assumé.

« Réhabiliter le risque assumé ». Tel est le titre d’une tribune publiée récemment dans l’hebdomadaire Valeurs actuelles par Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication. Face à la catastrophe nucléaire de Fukushima, et son exploitation par des groupes de pression, » que doit faire l’industrie énergétique française ? L’erreur serait de se borner à opposer seulement des arguments techniques et rationnels. La rigueur de l’ingénieur est impuissante face aux opérations de manipulation. Cessons d’être réactifs, montrons-nous proactifs. Opérons autrement. Et d’abord pensons le problème en amont, sur le plan des idées. Les directions de la stratégie et de la communication de nos grands groupes doivent entamer une réflexion de fond débouchant sur l’engagement de stratégies d’influence positives. C’est là un travail sur le long terme, qui exige surtout de changer de perspective. La communication de « bisounours », avec ses discours infantilisants et sa langue de bois aussi niaise que contre-productive a montré ses limites. Pourquoi ne commencerait-on pas par réhabiliter la notion de risque assumé ? »

Cités dans ce numéro : Louis Althusser, Alain Juillet, Nicos Poulantzas, Prométhée.

Télécharger le document

 

N° 19 – Mai 2010 – La géopolitique, pour comprendre les nouveaux enjeux ; Le Festival de géopolitique de Grenoble ; La géopolitique, grille de décryptage du réel ; Géopolitique et guerre économique : reprendre l’offensive ; Vidal de La Blache, géographe de science et d’influence.

La tenue du second Festival de géopolitique de Grenoble, les 28, 29 et 30 mai, permet de comprendre quelle utilité présente cette discipline, pour les universitaires comme pour les entreprises. Elle exige de voir le monde tel qu’il est et non tel que nous souhaiterions qu’il soit. La géopolitique est saine parce qu’elle fait appel à notre sens des réalités, à notre pragmatisme. Elle nous invite à retrouver un nouvel état d’esprit. De fait, la géopolitique est un fabuleux vecteur d’influence.

Jean-François Fiorina et Pascal Gauchon ont créé en 2009 le Festival de géopolitique et de géoéconomie de Grenoble. Jean-François Fiorina est le directeur de l’Ecole Supérieure de Commerce de Grenoble. Pascal Gauchon dirige la collection Major aux PUF, Presses Universitaires de France. Normalien, agrégé d’histoire, il est également le directeur de Prépasup, institut d’enseignement supérieur privé spécialisé dans les préparations Sciences Po et HEC.

Cités dans ce numéro : Nicolas Baverez, Vincent Berdoulay, Gérard-François Dumont, Bernard Esambert, Jean-François Fiorina, Michel Foucher, Pascal Gauchon, Christian Harbulot,Yves Lacoste, Philippe Moreau Defarges, Friedrich Ratzel, André-Louis Sanguin, Olivier Soubeyran, Hubert Védrine,  Paul Vidal de La Blache.

Télécharger le document

 

N° 11 – Juillet 2009 – Communiquer pour éveiller aux réalités ; Un monde mû aussi par l’émotion ; L’influence au coeur de la guerre économique ; Web et influence ; Ferdinand de Lesseps, diplomate et ingénieur.

« La géopolitique, pour les décideurs de demain », par Jean-Marc Huissoud. Diplômé de l’IEP de Grenoble et titulaire d’un DEA en Histoire et Philosophie, chercheur et spécialiste de l’informatique et de l’organisation de réseaux, Jean-Marc Huissoud enseigne la géopolitique à l’ESC Grenoble. Il a codirigé plusieurs ouvrages aux Presses Universitaires de France, notamment La Guerre Économique – Rapport Anteios 2010 (Collection Major), Les 100 mots de la géopolitique et Les 100 lieux de la géopolitique (coll. « Que sais-je ? »). Avec Pascal Gauchon, il est co-organisateur du Festival de géopolitique et de géoéconomie de Grenoble. Pour en savoir plus : www.anteios.org, www.grenoble-em.com et notes-geopolitiques.com

Cités dans ce numéro : Méhémet Ali, Christophe Blanc, Bill Clinton, Hillary Clinton, Ghislain de Diesbach, Marcel Gauchet, Pascal Gauchon, Victor Hugo, Jean-Marc Huissoud, Alain Juillet, Alexandre Lacroix, Ferdinand de Lesseps, Dominique Moïsi, Frédéric Munier, Joseph Nye, Barack Obama, Mohamed Saïd, Jules Verne, Paul Vidal de La Blache.

Télécharger le document

 

N° 10 – Mai 2009 – Savoir s’adapter, clé de la réussite ; Rendez-vous de juin ; Stratégie guerrière, stratégie managériale ; Jean Sassi, un « para diplomate ».

« Entreprises et Défense : un passeur entre deux mondes« , par Patrice Lefort-Lavauzelle. Patrice Lefort-Lavauzelle a été l’un des acteurs du dossier des partenariats « armées-entreprises » au titre des PME-PMI. Il préside l’Association des entreprises partenaires du ministère de la Défense, association qui a pour objet le développement des relations entre les entreprises au sens large et la Défense. Membre du Comité de Liaison Défense du MEDEF, il est administrateur du CELSA (Ecole des Hautes Etudes en Sciences de l’Information et de la Communication) Paris IV – Sorbonne. Lieutenant-colonel de réserve diplômé d’état-major (ORSEM), il est vice-président de la Réunion des ORSEM, la plus importante association d’officiers de réserve de l’armée de terre.

Cités dans ce numéro : René Abate, Sylvie Brunel, Frédéric Caramello, Gérard Chaliand, Jean-Marie Ducreux, Howard Gardner, Pascal Gauchon, Christian Harbulot, Jean-Marc Huissoud, François-Bernard Huyghe, Alain Juillet, Nicolas Kachaner, Patrice Lefort-Lavauzelle, Pierre Legendre, Frank Modruson, Frédéric Munier, Emmanuel Todd, Bernard Ramanantsoa, Xavier Raufer, Jean Sassi, Jean-Louis Tremblais, Roger Trinquier.

Télécharger le document

  • Invités :

  • Mots-clefs

  • Infothèque