N° 60 – Décembre 2014 : L’omnipotence de la technique face à l’influence de la pensée : le décryptage de Charles-Edouard Bouée

Publié le 8 décembre 2014 par Bruno Racouchot

La montée en puissance exponentielle de la technique risque-t-elle de tuer les forces de l’esprit ? Existera-t-il demain une place libre et un rôle à jouer pour le cerveau humain confronté à la mainmise des machines sur nos destinées ? Président de Roland Berger Strategy Consultants – l’une des plus importantes sociétés mondiales de conseil stratégique – Charles-Edouard Bouée livre avec son dernier essai Confucius et les automates (Grasset, octobre 2014), une solide réflexion sur « l’avenir de l’homme dans la civilisation des machines ».

De prime abord, le constat est glaçant. Cependant, dans l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes communication, Charles- Edouard Bouée, familier de la pensée chinoise, ouvre avec bonheur des perspectives qui échappent souvent aux esprits occidentaux. Il se pourrait bien que les sagesses antiques soient susceptibles de nous offrir des voies nouvelles et salvatrices. Un essai où les initiés retrouveront des interrogations heideggériennes adaptées à un monde régi par la technique, l’économie et la finance. En un mot, une réflexion fertile sur les rivalités entre puissance et influence….

Télécharger le document

Partagez cet article
    • Invités :

    • Mots-clefs

    • Infothèque