Puissance et rapports de force au XXIe siècle

 

N°82 – Avril 2017 – Conflits, guérillas et insurrections… violence, puissance et influence : le décryptage de Gérard Chaliand

Gérard Chaliand a sillonné la planète et passé plus de quarante ans de sa vie dans les rangs des guérillas et des mouvements insurrectionnels. Homme de terrain, il s’impose aussi comme un universitaire reconnu internationalement pour ses analyses géopolitiques et traités de stratégie. Il est enfin considéré avec raison comme l’un des meilleurs spécialistes mondiaux des conflits. Lire la suite

 

10 décembre 2015 – Géopolitique, puissance et influence

Puissance et rapports de force au XXIe siècle : tel est le sujet du dernier hors-série de l’excellente revue de géopolitique, Conflits, dirigée de main de maître par Pascal Gauchon. Un n° de haut niveau qu’il faut à tout prix découvrir et faire connaître, tant il aborde une thématique difficile, avec brio, clarté, en se situant à rebours du mainstream ambiant. « La puissance est une idée vieille en Europe », constate d’emblée Pascal Gauchon. Mais, « écrasés par le poids des fautes passées, les peuples européens lui tournent le dos. Ils ont été puissants, ils en ont abusé, ils ont constaté que la puissance coûte financièrement, moralement et psychologiquement, ils ne veulent plus en payer le prix. La puissance est une idée neuve, ou renaissante, en Asie, en Russie, chez tous les pays émergents et, bien sûr, aux États-Unis. Eux ne partagent pas les états d’âme des Européens, ils ne se posent pas de questions métaphysiques, ils assument la puissance comme une évidence. Un peu à la façon de Gérard Chaliand qui, à la question « Pourquoi la puissance ? », n’a pas trouvé meilleure réponse qu’un éclat de rire. » Et Pascal Gauchon de poser la question-clé : « Qui préférerait l’impuissance à la puissance ? »  Lire la suite

  • Invités :

  • Mots-clefs

  • Infothèque