N°85 – Septembre 2017 – La guerre secrète de Washington contre de Gaulle, cas d’école du soft power américain : le décryptage d’Eric Branca:

Publié le 24 octobre 2017 par Bruno Racouchot

Historien et journaliste, Eric Branca vient de consacrer une étude très documentée à la lutte d’influence qui, durant près de trente ans, opposa les Etats-Unis au général de Gaulle (L’ami américain – Washington contre de Gaulle, 1940-1969, Perrin,  août 2017). Au-delà des révélations majeures que contient l’ouvrage, nourri des documents déclassifiés qu’a pu consulter l’auteur, ce récit illustre surtout la stratégie déployée par l’hyperpuissance américaine quand un allié, si loyal soit-il à ses engagements, refuse d’abdiquer ses intérêts vitaux.

Dans l’entretien qu’il m’a accordé, Eric Branca insiste sur l’un des aspects les moins étudiés en même temps que le plus crucial de cet épisode dont les conséquences se font, plus que jamais, sentir aujourd’hui : la guerre de l’information menée par Washington pour convaincre les Français que quiconque ne partageait pas, en tous points, la vision du monde des Etats-Unis, était un adversaire potentiel.

Bruno Racouchot, Directeur de Communication & Influence

Télécharger le document

Partagez cet article
    • Invités :

    • Mots-clefs

    • Infothèque