N° 35 – Juillet 2012 – La pensée et l’influence confrontées au défi du vide stratégique : le décryptage de Philippe Baumard

Publié le 5 juillet 2012 par Bruno Racouchot

Professeur des universités (Stanford, Polytechnique), Philippe Baumard est également président du conseil scientifique du Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégique (CSFRS). Spécialiste reconnu de la guerre cognitive et de la guerre de l’information, il vient de publier Le vide stratégique (CNRS Editions, 2012). Enfermés dans notre fétichisme technologique, obsédés par les performances à court terme, nous ne savons vers quel destin nous voulons tendre. D’où une économie hystérique et erratique, un malaise profond de nos sociétés et de nouvelles menaces qui surgissent sans relâche.

Dans l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, Philippe Baumard dresse un diagnostic sévère de ce vide stratégique mais ouvre aussi des voies conjuguant réflexion et action. Avec un mot d’ordre : faire impérativement preuve de réalisme offensif.

Cités dans ce numéro : Philippe Baumar,  Colonel Jean-André Benvenuti, Carl Von Clausewitz, Mike Davis, Bob Diamond, Héraclite d’Ephèse, Bo Hedberg, Blaise Pascal, Ali Yakhlef.

Télécharger le document

Feuilleter ce document sur Calaméo

Partagez cet article
    • Invités :

    • Mots-clefs

    • Infothèque