guerre informationnelle

 

2 décembre 2016 – Réalité, filtres médiatiques et bataille des idées

Dans deux de ses toutes récentes notes d’alerte de la revue Sécurité Globale intitulées La Bataille des idées, le criminologue Xavier Raufer met clairement en évidence les liens qui unissent prédateurs financiers, hommes politiques et journalistes. Pointant tour à tour « Lénine, Soros et la fragmentation du monde » et « Brexit, Trump et journalisme de connivence », Xavier Raufer montre à quel point le jeu des idées visant à définir les règles de ce qu’il est convenu de penser – et ensuite de faire – permet de dresser les opinons publiques et les marchés. Ou plutôt permettait. Car il semblerait que le discrédit qui touche aujourd’hui les médias et les prétendues « élites » dirigeantes soit un phénomène de réaction à l’échelle mondiale.  Lire la suite

 

N° 71 – Mars 2016 : Manœuvres d’influence grises et noires contre l’Iran et la Syrie : le décryptage de Frédéric Pichon

Arabisant, docteur en histoire contemporaine, chercheur, Frédéric Pichon est un fin connaisseur des arcanes du Proche-Orient, où il a vécu et enseigné. Universitaire, il est aussi un homme de terrain, qui aime se confronter aux réalités. A contre-courant du mainstream dans les dossiers iranien et syrien, Frédéric Pichon vient de publier Syrie, pourquoi l’Occident s’est trompé (Editions du Rocher, réédition janvier 2016). Une analyse impitoyable de nos échecs qui explique notre perte d’influence dans ce contexte géopolitique si complexe.

Dans l’entretien qu’il m’a accordé, Frédéric Pichon décortique les process de manipulation, de désinformation et d’intoxication mis en œuvre à l’endroit de l’Iran et surtout de la Syrie. Sans porter un jugement de valeur sur le fond, il s’agit ici de mettre en relief l’articulation des outils du hard et du soft power dans des configurations à hauts risques. Et comprendre ce qui advient quand l’idéologie s’évertue à nier la réalité.

Télécharger le document

  • Invités :

  • Mots-clefs

  • Infothèque