illibéralisme

 

N°123 – Juin 2021 – La stratégie d’influence du faible au fort de Viktor Orbán et du groupe de Visegrad : le décryptage de Thibaud Gibelin

Qui connaît la Hongrie ? Personne ou presque. Sait-on que Budapest et ses alliés du groupe de Visegrad (Pologne, Tchéquie, Slovaquie) « pèsent » géographiquement et démographiquement peu ou prou le même poids que la France métropolitaine ? Et que si l’on y adjoint les pays de l’espace dit des « trois mers », c’est d’un ensemble géopolitique de près de 150 millions de personnes dont il est question ? Diplômé en Sciences politiques, bon connaisseur du Parlement européen, Thibaud Gibelin est doctorant entre Paris et Budapest. A partir des travaux de sa thèse, il vient de publier Pourquoi Viktor Orbán joue et gagne – Résurgence de l’Europe centrale (Fauves Editions, 2020). Illibéralisme, modernité ethnonationale, diplomatie religieuse, ouverture à l’Est… avec leurs idées hors normes, Viktor Orbán et ses alliés se situent hors « mainstream ». Pourtant, ils semblent jouer gagnants. Pourquoi ?  Lire la suite